À quoi ressemblera le relationniste du futur?

Une question intéressante n’est-ce pas?!

La place prépondérante qu’occupent les médias sociaux dans notre quotidien est un parfait exemple de l’évolution rapide de nos moyens de communication et de notre capacité à nous y adapter.

Notre préoccupation majeure, en tant que relationnistes, est d’anticiper les tendances lourdes en matière de communication. Ainsi, le relationniste du futur devra porter une attention particulière aux perspectives d’évolution des médias sociaux.

Facebook et Twitter existeront-ils demain ? Peu importe, car s’ils n’existaient plus, d’autres plateformes éventuellement plus conviviales les remplaceraient. Par contre, les ancrages psychologiques des utilisateurs resteront et leurs habitudes de communication ne changeront pas à la même vitesse.

L’étude lancée par Booz & Company/Buddy Media nous a livré un bon aperçu sur les grandes tendances des médias sociaux pour l’année 2012.

Pour ma part, je vous invite à voir les avis d’experts en relations publiques sur la question

Bref, quelques compétences nécessaires au relationniste du futur méritent d’être soulignées:

  • La capacité de passer des relations publiques aux relations personnelles et de raconter des histoires de manière plus personnelle
  • La capacité d’adaptation à la rapidité de changement d’environnement de la communication  et aux nouvelles habitudes des publics
  • L’aptitude à capter l’intérêt et générer de la passion dans les médias sociaux
  • L’utilisation des outils de capture et de réalisation de vidéos
  • La connaissance des stratégies de communication et de narration transmédia

À vous la parole!!!

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Travaux étudiants. Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à À quoi ressemblera le relationniste du futur?

  1. mevigneault dit :

    Je trouve que l’article de Fouad nous amène un questionnement essentielle sur l’environnement de travail futur des relations publiques. L’évolution des médias sociaux et de la technologie demandera effectivement une adaptation constante des professionnels en relations publiques et dans le domaine des communications en général. Afin de garder la cadence, d’être à l’avant-garde et faire face à la concurrence, nous devrons sans aucun doute faire preuve d’une créativité sans limites, d’une capacité d’adaptation et de transformation dans l’exercice de nos fontions de relationniste.

    Le vidéo de l’agence Ogilvy met bien de l’avant l’aspect de surprise qui est désormais nécessaire afin de capter l’attention, de rejoindre et conserver les différents publics d’une organisation. Je crois aussi comme Fouad et l’agence Ogilvy, que les relations personnelles seront le pilier des activités en relations publiques dans l’avenir et que la personnalistation des activités d’un relationniste envers l’organisation pour laquelle il oeuvre représente la clé du succès des interventions futures.

    En terminant, j’ai adoré le passage finale de la vidéo où l’on mentionne qu’il faudra dorénavant miser sur une connaissance si approfondie et si personnalisé de l’organisation qui nous emploie, que si il arrivait quelque chose au conseil d’administration, nous devrions et pourrions être en mesure d’agir pour éviter quelque catastrophe qu’il soit. Je trouve que ce passage illustre parfaitement le principe de relations personnelles présenté et qu’il démontre la nécessité de cette transformation dans les façons de faire que nous connaissons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s