Le job à la mode, nouveau métier de l’ère numérique : le gestionnaire de communauté !

Screen-shot-2012-01-17-at-11_01_22-AM

Les 7 points fondamentaux sur la « checklist » du gestionnaire de communauté !

L’initiation dans la gestion de communautés peut s’avérer intimidante. J’ai donc pensé que pour ceux d’entre vous qui aspirent à faire ce métier, dans le but de calmer votre stress et de vous encourager dans cette voie,  cette « checklist » pourrait vous être utile. Donc, avant votre première journée en poste : imprimez-la, annotez-la et référez-vous-y !

1: Suivez les bonnes personnes

Ce qui peut aider le gestionnaire de communauté novice, est de trouver des articles et des blogues à lire et de suivre les comptes Twitter de ceux qui jouent déjà dans « la cour des grands ». Cependant, trouver les « community managers in » peut prendre du temps. Pour dénicher les spécialistes bons à suivre rapidement, commencez par chercher les gestionnaires de communauté qui sont derrière les comptes Twitter et les pages Facebook de marques ou de produits que vous aimez. En réalisant ce processus, vous constaterez que certaines pages sont plus dynamiques et engagées que d’autres et en peu de temps, vous aurez une liste plus affinée de sociétés gérées par des gestionnaires de communauté géniaux que vous aurez envie d’imiter.

2: Changez vos idées en stratégies et annotez-les 

Après avoir parcouru plusieurs pages de marque et lu des blogues pour des idées, fixez-vous une stratégie. Très important de souligner ici, qu’un bon gestionnaire doit sortir ses idées de sa tête et les mettre sur papier en créant une stratégie globale. Entre autres choses, cela vous aidera à garder les yeux sur la balle et à garder vos collègues à bord avec vous.

3: Fixez-vous des objectifs mesurables 

Mis à part les qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment, pensez à ce que vous voulez mesurer exactement. À quoi ressemble le succès ? Quels sont vos objectifs ? Que devez-vous savoir ? N’oubliez pas que ce n’est pas grave si vos idéaux ne fonctionnent pas tout le temps ; les résultats de vos recherches vous aideront à décider de ce qu’il faut améliorer. Bien que les analyses paraissent ennuyeuses, elles vous aideront à perdre moins de temps puisque vous ne changerez pas de tactique aveuglément. Alors, pensez aux objectifs que vous voudriez mesurer et ajustez-vous à partir de là.

4: Créez un calendrier

Après avoir fixé une stratégie claire, créez-vous un calendrier de tactiques. Quand et quoi allez-vous « poster » en ligne ? Faites-le au moins une semaine à l’avance et testez-le. Figurez quel jour de la semaine, à quelle date, et quels types de commentaires fonctionnent mieux que d’autres ? Enfin, si vous êtes débordé, préenregistré les « postes » à publier automatiquement, mais assurez-vous d’aller en ligne scruter les commentaires pour vous engager auprès de vos clients en temps réel.

5: Engagez-vous

Tout votre travail pour générer un bon contenu en ligne récoltera des récompenses seulement si vous répondez aux personnes qui s’engagent avec vous. Essayez de toujours demeurer connecté sur votre page Facebook  et sur votre compte Twitter pendant votre journée de travail. Votre iPhone vous sera également très utile pour recevoir des notifications lorsque vous ne serez  pas devant l’écran. À moins que quelqu’un ne vous offre de prendre votre place pour un moment, vous ne pouvez pas vraiment être                     « indisponible » pour répondre.

N’oubliez pas : votre objectif est d’attraper vos utilisateurs lorsqu’ils sont en ligne. S’ils sont prêts à s’engager avec vous, soyez prêt à vous engager avec eux. Cependant, ne tombez pas dans la « jasette virtuelle hyperactive », car votre nombre de « followers » risque de dégringoler !

6: Fashonistez-vous

Connaître les tendances en ligne est une grande partie de votre stratégie. Même si votre entreprise ne « poste » pas de vidéos de son personnel faisant le Harlem Shake, plus vous êtes au courant de ce qui se passe dans « l’interweb », meilleur vous serez à votre métier.  Pourquoi ? Parce que les tendances en ligne sont en constante évolution. La tendance d’aujourd’hui peut, ne pas être pertinente à votre marque, mais demain peut-être qu’elle le sera !

7 : …enfin, souvenez-vous de la règle des 2%

La règle des 2 % affirme, toujours si scientifiquement, qu’il y aura continuellement quelques opposants dans n’importe quelle communauté. Peu importe vos actions, ces personnes sont et seront probablement toujours – sans filtre : des cons. Pour visualiser un exemple simple, allez simplement jeter un coup d’œil à la section de commentaires d’un blogue ou d’un site de nouvelles. On dénote inévitablement bon nombre de gens irrationnels et ne cherchant pas vraiment à participer à une discussion productive. Vous pouvez faire de votre mieux pour conscientiser ces gens négatifs, mais n’en faites pas un plat en pensant que vous allez laisser quelques brebis galeuses gâcher le peloton, car souvent, personne ou presque, ne tiendra compte de ces « petits farfelus ».

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gestionnaire_de_communaut%C3%A9

http://www.prdaily.com/Main/Articles/10_tips_for_the_new_community_manager_8511.aspx#

http://www.marianik.com/tag/gestionnaire-de-communaute/

Ce contenu a été publié dans Travaux étudiants. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s