Les relations publiques et l’Église : est-ce Dieu possible?

Loin de moi l’idée de croire que l’Église catholique est un exemple à suivre en matière de tendance en relations publiques. On pourrait d’ailleurs croire en l’absence d’une réflexion en la matière au sein de cette institution. Mais l’actualité a remis en question l’image que j’avais des effets de la communication cléricale.

http://bit.ly/mRvOBj .

L’ancienne rigidité des communications de l’Église

Le règlement du scandale des frères pédophiles au sein de la Congrégation des religieux de Sainte-Croix contredit la fameuse rigidité que l’on attribue à l’Église en matière de communication1. Alors que nous avons l’habitude de la culture du secret du système institutionnel catholique, allant donc tout à fait à l’encontre des stratégies de communication des relations publiques, la Congrégation a agi à l’inverse et s’est exprimée en harmonie avec l’opinion publique. Pour une très rare fois, elle a reconnu ses torts par le biais d’un règlement à l’amiable et a agi en transparence. Par ailleurs, sa présence nouvelle sur twitter(http://twitter.com/#!/news_va_fr) et de ses membres sur facebook montrent qu’un pas de géant a été franchi.

L’humanisme de l’avant

Cette action inscrit l’une des plus importantes institutions religieuses au monde au cœur d’une des tendances les plus marquées en relations publiques : une approche humaniste2, de surcroît allant de pair avec son souci de bienveillance. Laissant tomber le masque, l’Église du Québec a évité de perdre à jamais toute chance de rétablir le contact avec ses publics. Un premier geste vers la réouverture du dialogue et la réhabilitation d’une image plus contemporaine, reconnaissant le pouvoir positif que peuvent lui offrir les relations publiques.   Pour le plus grand bien de tous, car le XXIième siècle sera spirituel ou ne sera pas.

[1] « [L’Église] maîtrise fort mal la parole des communications sociales. » Jean-Claude Leclerc, Les conférences du Centre culturel chrétien de Montréal, février 2011 in Médias et religions sur la même longueur d’onde? Fides 2011, p. 51

2 Danielle Maisonneuve. Les relations publiques dans une société en mouvance. PUQ, 2010, p.20.

Cet article, publié dans Réflexions publiques, Travaux étudiants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s