Le pouvoir des mots

Le pouvoir des mots

Il y plus d’un an, un vidéo s’intitulant « The power of words » a rapidement fait le tour du web. Touchant, inspirant, le vidéo dépeint un itinérant aveugle quémandant dans la rue avec une pancarte « Je suis aveugle, aidez-moi s’il vous plaît». Les gens semblent insensibles au vieil homme, sauf une jeune femme qui s’arrête. Bizarrement, elle modifie quelque chose à la pancarte, mais le spectateur ne voit pas immédiatement le changement effectué. Par la suite, les gens donnent beaucoup d’argent à l’aveugle, qui semble confus du changement d’attitude soudain. On comprend alors que la jeune femme a inscrit ceci sur la pancarte du vieil homme « C’est une journée magnifique et je ne peux pas la voir ».

Après avoir visionné ce vidéo, émue, j’ai tout de suite pensé : cette jeune femme doit être une relationniste. En procédant à un changement dans le discours écrit du vieillard, elle réussit  à modifier de façon positive la perception que les passants ont de l’homme. Une simple tournure de phrase parvient à rendre crédible et émouvant le problème de vision du mendiant.

N’est-ce pas ce qu’un relationniste fait pour un client, par exemple dans un plan média ? Il étudie les aspects d’une compagnie, trouve ses problèmes et tente de les régler en changeant son positionnement ou son message, pour le rendre efficace et crédible auprès de ses publics. C’est un peu ce que la compagnie Purplefeather, qui a créé le vidéo, a fait pour elle-même en procédant au lancement du clip. Elle s’est fait connaître en se positionnant comme une compagnie pouvant apporter un puissant contenu web qui « transformera votre compagnie et vous fera remarquer en ligne ». Bref, grâce à cette vidéo, Purplefeather a réussi à se positionner comme une compagnie crédible, créative et pouvant produire un message de qualité.

Cela me fait penser à la campagne Dove sur l’estime personnelle, qui a complétement changé la marque de produits de beauté il y a quelques années. Elle misait en effet sur l’aspect de beauté intérieure et les effets négatifs que l’industrie de la beauté peut avoir sur l’estime personnelle des jeunes filles. En diffusant des vidéos émouvants revendiquant un avertissement contre l’industrie de la beauté, Dove a réussi à se positionner comme une compagnie aimant la « vraie beauté », soit la beauté intérieure et l’estime de soi. Cela s’est avéré efficace pour la compagnie, autant au niveau des ventes que de son image auprès du public.

Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s