Les Talk Show: bonne RP?

Que l’on soit un sportif, un artiste, un homme d’affaires, un politicien… les Talk Show peuvent-être un outil formidable permettant de rejoindre ses publics. Encore faut-il bien savoir l’utiliser.

Comme le montrent ces deux exemples tirés de «The Ellen Degeneres Show», il est important de suivre quelques étapes avant de se lancer dans un Talk Show.

1-      Choisir le bon show

Il est important de choisir un show qui rejoint bien l’audience voulue. Dans notre exemple, M. Barack Obama a bien fait son travail. On sent qu’il vise une partie de la population égale et tolérante les uns envers les autre, ce qui va dans la direction du show et de sa présentatrice homosexuelle, Ellen.

En revanche, M. John McCain avait fait un mauvais choix dès le départ. Il cherche à viser une partie de la population plus conservatrice. Le show d’Ellen n’était pas forcément le meilleur choix.

2-      Se présenter préparé

 Il est essentiel d’arriver sur un Talk Show préparé, comme pour toute entrevue. Il est préférable d’être dans la capacité de pouvoir répondre à chacune des questions, en pouvant développer sur le sujet, montrer que celui-ci nous intéresse et que nous en avons une opinion construite. Dépendant du sujet, il peut être favorable de susciter un intérêt, voir des émotions de la part des publics. Il faut prouver que chaque question a été pensée.

 3-      Savoir s’adapter

Comme partout, il est possible qu’un imprévu se produise (beaucoup en télévision). Il faut, dans ce cas, toujours penser avant de parler et prouver qu’on est capable de gérer ces événements auxquels on ne s’était pas préparé. Cela montre une capacité à gérer ce qui peut être comparable à une crise.

En une phrase, il faut être prêt à tout!

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Talk Show: bonne RP?

  1. lucierenaud2 dit :

    Comme tu le dis si bien, il faut être bien préparé avant une entrevue. Même si ce n’est pas un talk-show. Voici un bel exemple de Marie Le Pen lors de son entretien à Dimanche+. C’est une émission politique en France. Interrogée ici par Anne-Marie Lapix, on constate bien qu’elle ne maîtrise pas le chiffrage de son programme.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120116.OBS8924/anne-sophie-lapix-je-n-avais-pas-prepare-ce-clash-avec-marine-le-pen.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s