De citoyen à porte-parole, comment s’y prendre?

Ne devient pas porte-parole qui veut. Il faut évidemment beaucoup de verbe mais aussi de la verve pour livrer aux médias un message clair, cohérent et qui avantagera autant l’orateur que l’organisation qu’il représente.

Un cas m’a particulièrement surpris cette semaine : Laurent Proulx, devenu pour les médias un des principaux acteurs du mouvement de contestation opposés à la grève contre la hausse des frais de scolarité. Ses démarches l’ont rapidement amené devant les caméras des principaux réseaux de télévision et il faut dire qu’il y a fait plutôt bonne figure. Le jeune homme sait s’exprimer, et semble tout droit sorti d’un briefing d’une grande agence de relations publiques avec des messages clés clairs et bien maîtrisés.

Pour voir quelques exemples de ces interventions, cliquez ici et .

Comment devenir un bon porte-parole?

Certains l’ont dans le sang et sont voués à se retrouver devant une caméra, que ce soit les animateurs de télé ou les journalistes. Mais qu’en est-il des porte-parole médiatiques des petites et grandes organisations?

Pour l’avoir été moi-même pour l’Opération Nez rouge de Montréal, je peux affirmer que tous ne peuvent se retrouver dans cette position. La pression est grande et peut engendrer un stress énorme, qui nous pousse à perdre le contrôle de notre corps et de nos paroles. Une mauvaise utilisation et connaissance de la langue française peut aussi être dérangeante à l’écran et laisser transparaître un manque de confiance et de ressources.

Cependant, en répétant souvent ses messages clés et en maîtrisant bien les différents styles d’entrevues, il est possible de livrer la marchandise et de faire bonne figure. Des agences de relations publiques s’affichent comme ressources pour la formation de porte-parole, comme Massy Forget Langlois Relations publiques. D’autres se spécialisent uniquement dans cette forme d’art oratoire : par exemple, l’entreprise-conseil Format offre des services bien précis de formation pour les porte-parole, que ce soit pour des présentations d’affaires ou de la gestion de crise.

Plusieurs organisations auraient intérêt à recourir à ce type de services… car un porte-parole mal habile et mal préparé n’aide en rien la cause qu’il veut défendre. Quand on dit que tout est une question d’image..!

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour De citoyen à porte-parole, comment s’y prendre?

  1. Ping : ffghhhyhhjjujjjkjkkkk – cpdwestbay

  2. Ping : Maîtriser la structure infinitive – lecheminversluniversitefrancaise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s