Monde androgyne

De plus en plus de femmes se retrouvent dans le domaine des relations publiques.  L’expression « this is a man’s world » pourrait-elle bientôt perdre son sens?

Malgré cette croissance, plusieurs semblent dire qu’elles ne domineront jamais. Basé sur quoi? Sans être féministe, je ne vois pas en quoi les femmes seraient moins qualifiées pour être  «leader ».  Pourquoi n’y-aurait-il pas d’égalité dans le domaine?

Les femmes ont beaucoup de qualités qui pourraient leur donner un avantage dans le domaine ; elles sont de meilleures communicatrices, elles créent facilement des liens et des relations avec les gens. Étant aussi plus émotive, elles sont entre autre capables de sympathiser, créer des liens de confiance, etc. Elles peuvent calquer ces atouts dans leur vie professionnelle. Certains diront que ce sont des stéréotypes, mais bon…

Elles pourraient aussi jouer la carte du charme.  C’est ici que les choses peuvent se gâter puisque plusieurs leur reprochent. Certains  ont protesté que les femmes se sont donné une mauvaise image et ont joué un rôle qui les dénigre, qu’elles sont  « trop amicales ». Selon eux, elles perdent ainsi de la crédibilité et se montrent faibles adversaires.

Est-ce qu’elles perdent de leur intégrité en tant que professionnel, en tant que personne, en tant que femme? Ou profitent-elles simplement d’un avantage social qui leur donne plus de pouvoir?Ces questions sont plus ou moins essentielles d’être répondues.

Cela à part, le domaine est tout de même en train de se féminiser  et les femmes démontrent qu’elles ne sont pas seulement égales mais pourraient même surpasser les hommes.

Ce qui est important de comprendre, c’est que le monde des relations publiques est demandant et requiert des compétences que ne s’apprennent pas. Les qualités mentionnées plus haut sont essentielles et plus généralement innées chez les femmes.

Mais bref, je ne pense pas que ce soit nécessairement une question de sexe, quant à moi les relations publiques sont androgynes. Il faut seulement être compétant et être conscients avantages que nous avons…

Une vidéo intéressante d’un groupe focus  d’étudiants en relations publiques sur les sexes et le domaine  pour les intéressés :

 

Sources :

http://www.prconversations.com/index.php/2011/09/sex-sells-faking-it-in-public-relations/

http://www.prismjournal.org/fileadmin/Praxis/Files/Gender/Yeomans.pdf

http://findarticles.com/p/articles/mi_m4422/is_4_18/ai_77010728/

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Monde androgyne

  1. Non pas pour dénigrer mon sexe, mais il est prouvé que les hommes ont plus de difficulté à être « multi-task » et voilà une qualité essentielle dans le monde des relations publiques. Il est vrai que la place des femmes dans ce domaine professionnelle ne peut que croître. Effectivement, elle sont plus sensible et ont énormément de facilité à entretenir et/ou bâtir des relations mais malgré que nous ne sommes plus en 1950, j’ai l’impression que les femmes perdent un peu de leur agressivité et leur amour de la compétition farouche en même temps que l’instinct maternelle surgit.(peut-être s’agit-il d’un gros stéréotype de ma part mais pour avoir vu beaucoup de nouvelles mère refuser de faire du travail supplémentaire après la naissance de leur enfant, il porte à croire que leur vie professionnelle fait une dégringolade au niveau de leur priorité.)

    Mais il y a de ces femmes qui font l’exception bien sûr, ceux qui ont en elle le « mean girl syndrome » (article très intéressant et cocasse sur les femmes travaillant en relations publiques. Les femmes d’acier qui doivent laissé leurs émotions sous la carpette avant de travailler.

    http://thegrindstone.com/career-management/are-women-in-pr-just-grown-up-mean-girls-661/

    Dans l’article, on raconte que le problème avec le fait qu’il y ait en majorité des femmes dans cette industrie est que lorsque qu’elles travaillent ensemble plusieurs conflits surgissent justement à cause de cette sensibilité comme mentionné dans le billet.

    En résumé, je ne veux pas lancer un combat des sexes mais je crois que les deux sexes ont leur place bien à eux dans cette industrie fleurissante. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s