Les réseaux sociaux, un monde à apprivoiser

Les réseaux sociaux sont de plus en plus populaires et deviennent un incontournable pour les entreprises. Le plus populaire d’entre eux est sans nul doute Facebook. De ce fait, de nouveaux emplois sont créés, comme les animateurs de réseaux sociaux. Pour le présent billet, je me suis demandé comment une entreprise doit gérer sa page Facebook, est-ce si différent de nos pages personnelles?

Premièrement, l’avantage principal de Facebook est d’ouvrir un dialogue direct avec les différents publics d’une organisation. Les consommateurs se sentent plus près de celle-ci en en «likant» une page, ils s’ouvrent aux nouvelles que l’entreprise voudrait communiquer. Ces personnes sont donc prioritaires à vos communications puisqu’elles peuvent être jointes directement et qu’elles veulent qu’on les contacte.

Par contre, il y a plusieurs erreurs qui sont faites par les entreprises lorsque vient le temps d’utiliser les réseaux sociaux. Facebook et Twitter sont tout deux populaires, mais leur utilisation est différente. Ce qui se passe sur l’Internet voyage à une vitesse fulgurante, le fait d’écrire la même chose de la même façon sur les deux réseaux est une grossière erreur. Les deux réseaux ne servent pas de la même façon et n’ont pas les mêmes caractéristiques. Il faut donc apprendre à bien gérer ces précieux outils.

Ensuite, Facebook crée un lien plus personnel avec les publics, mais il faut leur parler différemment. Les gens s’attendent à un dialogue plus personnel et proche que lorsqu’ils écrivent une lettre au président par exemple. Il faut donc interagir avec les gens, faire preuve de transparence et répondre aux commentaires, que ceux-ci soit positif ou négatif.

En conclusion, malgré le fait que la majorité des entreprises ont maintenant une page Facebook officielle, plusieurs erreurs peuvent être commises et c’est pour cette raison que de nouveaux emplois en tant que spécialiste des réseaux sociaux sont créés.

Sources:

http://www.commentcamarche.net/faq/15024-facebook-les-professionnels-doivent-ils-y-passer

http://www.labo.atypicom.fr/actualite-des-ntic/facebook-twitter/les-9-plus-mauvaises-facons-d-utiliser-facebook-pour-votre-entreprise-201111001.html

Publicités

A propos vdugas

Étudiante en communications et publicité à l'Université de Montréal.
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les réseaux sociaux, un monde à apprivoiser

  1. Le sujet de ton article m’a fait pensé à une situation qui a fait résonner plusieurs claviers d’ordinateur sur Twitter.

    Quand on parle d’erreurs d’exécution ou communément appelé « FAIL », McDonald se mérite une place d’importance dans le classement des pires depuis le début de l’année.
    Leur stratégie semblait adorable et j’imagine qu’on pensait miser sur le côté « humain » de la multinationale. La création du « hashtag » #McDStories visait encore une fois à adoucir leur image en faisant connaître les producteur des aliments frais qui aboutissent dans la chaîne de production des McDonald.
    Les utilisateurs Twitter, ont effectivement participé à la popularité de ce nouveau « hashtag » mais en racontant des histoires d’horreur qui ont rapidement détruit tout le positif que McDo espérait en retirer.

    Connaissant l’image que la grande majorité de la population a quant à la chaîne de restaurant, je ne comprend pas comment ils n’ont pas vu cette situation arrivée.

    Voilà quelques exemples d’histoire qui ont été écrite accompagnées du hashtag #McDStories Bon appétit! :

    @Muzzafuzza: « I haven’t been to McDonalds in years, because I’d rather eat my own diarrhea. »

    @None_0ther: « Dude said he found a roach on his sandwich »

    @hypekills1226: « Doing it in the parking lot of mcdonalds »

    @SkipSullivan: « One time I walked into McDonalds and I could smell Type 2 diabetes floating in the air and I threw up. »

    @Cate_Storm: « I just read that McDonalds chicken nuggets have a foaming agent in them, similar to products used for building materials. »

    @vegan: « My memories of walking into a McDonald’s: the sensory experience of inhaling deeply from a freshly-opened can of dog food. »

    @Undateable_Girl: « Paid for my food but almost left cause I was high and convinced that the workers called the cops and were using my food as bait »

    @DigitalStokes: « I used to like McDonalds. I stopped eating McDonalds years ago because every time I ate it I felt like I was dying inside. »

    Sources: http://www.ibtimes.com/articles/286852/20120124/mcdonalds-mcdstories-twitter-campaign-fail-tweets-best.htm

    • vdugas dit :

      Ton exemple est super intéressant et drôle. Il y a malheureusement beaucoup d’entreprises qui ne voient pas arriver ce genre de situations. En effet, McDonald aurait du prévoir le coup, étant donné leur image. C’est la preuve qu’il ne faut pas simplement être habile sur le web pour être un bon gestionnaire de réseaux sociaux pour une entreprise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s