La légionellose

Image

La 24 août dernier, Madame Lise Thériault, ex-ministre du travail, a émit une réclamation d’une réglementation du nettoyage et de l’entretien des tours de refroidissements. Cette demande a été faite suite à l’apparition de la légionellose à Québec, cet été. Malheureusement, plus de 180 personnes furent infectées et 13 en sont décédés. Après plusieurs mois d’enquête, le ministère de la santé ainsi que la Régie du bâtiment se trouvent sous les feux des projecteurs et sont soupçonnés d’être responsable de ce  manque de prévention.

La légionellose

La légionellose est une maladie causée par une bactérie de la famille des Legionellaceae. Elle se développe dans les eaux douces artificielles ou naturelles dans un environnement favorable tel que les installations de refroidissement ou les stations thermales. La contamination se fait par l’inhalation des gouttelettes d’eaux suspendues dans l’air. La douche et les robinets sont des installations qui peuvent faciliter la contamination, si les lieux sont infectés par cette bactérie.

Les  infections de légionellose de la ville de Québec ont ramené quelques souvenirs à la surface notamment la mini-épidémie de 1996, toujours à la même ville, qui avait fait à ce moment là, 12 cas d’infections, dont un décès.

La requête de la réglementation des tours avait été déposée il y a plus de 16 ans suite à l’incident de 1996 et pourtant, rien n’a été fait! Ce n’est que dernièrement que certains documents, grâce à la loi à l’accès à l’information, qui ont refait surface, relatent et dévoilent pourquoi on a mis tant de temps.

La réponse

Suite à l’éclosion de la légionellose en 96, le ministère de la santé ainsi que la Régie du bâtiment ont organisé de nombreuses rencontres et ont communiqué tout au long de l’année suivante afin de remédier à la situation. Le problème était que le ministère de la santé voulait une réglementation et la Régie n’en voulait pas. En effet, la Régie n’avait jamais répliqué à la demande et le dossier avait été oublié. Radio-Canada a aussi noté que le rapport publié avait commencé à être rédigé en juin dernier. Ce qui laisse insinuer que le ministère de la santé pressentait la crise s’approcher et préférait préparer sa défense à l’avance.

Le coupable

Alors que tout indique que la faute revient à la Régie du bâtiment, celle-ci a réagit en admettant avoir peut-être perdu prise et tourner certains coins ronds et qu’elle s’en tiendrait au rapport du coroner. Leur porte-parole, Charles Tanguay, annonce que la Régie n’est pas encore prête à porter le blâme. Il a d’ailleurs relevé plusieurs points qui expliquent leurs comportements lors de son entretien avec Bruno Savard.

  • La Régie n’avait pas le pouvoir de règlementer les tours à cette époque (L’implication des municipalités, le changement de législations et la réforme sur la sécurité et l’incendie sont de mises)
  • Les personnes qui travaillaient à la Régie durant cette période ne le sont plus aujourd’hui.
  • Techniquement, le dossier n’est pas supposé être traité par les Régie.

Le porte-parole a conclu en réponse aux familles des victimes de l’infection qui se demandaient pourquoi le dossier avait échoué à la Régie comme suit :

« On prend ça très au sérieux que malheureusement ce qui s’est passé est passé. On ne restera pas sur le passé, mais on veut évidement connaitre ce qui s’est passé pour éviter que ça se reproduise, bien entendu. »

Liens :

http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2012/10/04/001-legionellose-regie-batiment.shtml

http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/201210/04/01-4580171-legionellose-la-regie-du-batiment-a-refuse-de-reglementer.php

http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2012/10/03/010-legionellose-regie-batiment-exclusif.shtml

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201210/06/01-4580954-legionellose-la-sante-publique-a-t-elle-tarde.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4574321_article_POS1

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s