Un petit pas dans le dopage, un grand pas dans la lutte contre le cancer ?

Dans un précédent billet sur ce blogue, Héloïse Gautier indiquait que Livestrong avait vu ses dons multipliés par 25 … suite à l’annonce faite par Lance Armstrong de renoncer à se défendre contre les accusations de dopage portées par l’USADA.

Auparavant, Lance Armstrong avait toujours réfuté les accusations : « 500 contrôles antidopage dans le monde entier, hors et en compétition. Jamais contrôlé positif. Les faits parlent d’eux-mêmes ». De fait, l’USADA ne dispose pas à proprement parler d’échantillons positifs, qu’ils soient sanguins ou urinaires. Mais dans son rapport du 10 octobre, 26 témoins dont 11 anciens coéquipiers accablent The Boss. C’en est trop pour les principaux commanditaires …

Les commanditaires quittent le peloton

Le 17 octobre, Nike a mis un terme au contrat de commandite qui le liait à Lance Armstrong. Dans la foulée, CyclesTrek et Anheuser-Busch ont eux aussi abandonné leur champion. Ce n’est sans doute que le début. « La hantise d’un commanditaire, c’est le dopage de l’athlète sous contrat, car cela peut ruiner tous ses efforts de communication, voire même lui porter préjudice en termes d’image » affirme Didier Poulmaire, avocat spécialisé dans le droit du sport. « Nike ne souhaite pas être associés à la corruption, à la tricherie, au dopage » analyse pour sa part André Richelieu, professeur de marketing du sport à l’Université Laval.

Que reste-t-il de l’image du sportif de haut niveau incarné par Lance Armstrong ? Mensonge, tricherie et manipulation. C’est donc sur l’image de survivant du cancer que Lance Armstrong va dorénavant devoir s‘ancrer, notamment pour continuer à lever des fonds pour sa fondation Livestrong (500 millions de US$ depuis sa création en 1997).

Tel le phenix

En matière de relations publiques, Lance Armstrong va devoir renaître une seconde fois. Il va devoir asseoir l’image d’un combattant ayant vaincu la plus terrible des maladies.

Car Lance Armstrong reste synonyme d’un formidable espoir pour les dizaines de millions de malade souffrant du cancer à travers le monde. Son nom peut continuer à donner le goût de se battre, d’y croire et de vaincre le cancer. Ce capital d’empathie et de sympathie peut lui permettre de renaître de ses cendres.

C’est sur ces valeurs positives que l’opinion publique peut retenir le nom de Lance Armstrong dans le futur. Lance Armstrong a été le plus grand coureur cycliste de tous les temps. Septuple vainqueur de l’épreuve cycliste la plus difficile qui soit. Lance Armstrong a gagné en se dopant. Mais est-il besoin de préciser qu’il n’a pas gagné les 7 Tours de France de 1999 à 2005 face à des concurrents qui carburaient au pain sec et à l’eau de grenade : il a gagné en battant les plus grands cyclistes de son époque …tous dopés. Et ce mental d’acier, peut-être le devait-il à sa bataille acharnée contre le cancer ?

http://lucdupont.blogspot.ca/2012/10/nike-abandonne-lance-armstrong.html

http://www.national.ca/Regard-neuf/Limage-de-lespoir.aspx

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s