Des québécois à Hollywood

Hollywood est un géant de l’industrie du cinéma dans le monde. Il héberge les plus grandes stars américaines, et accueil chaque année, ou plutôt, chaque jour, des nouveaux qui veulent tenter leur chance. C’est ce qui est arrivé à notre cuvée québécoise. Quelques artistes d’ici, entre autre Rachel Lefèvre, Caroline Dhavernas et Jay Baruchel sont maintenant bien établis dans le marché cinématographique américain.

Une nouvelle génération

Qui n’a jamais eu un petit désir profond d’un jour connaître la célébrité? C’est d’ailleurs ce que souhaitaient les Karine Vanasse, Laurence Leboeuf et François Arnaud de ce monde. Ces trois acteurs n’ont pas toujours eu tout cuit dans le bec. De plus, ils sont où ils sont aujourd’hui un peu grâce à nous, relationnistes qui les aidons dans leur parcours professionnel. En effet, nous avons un grand rôle à jouer quant à leur expérience chez nos voisins du sud. Comme pour une entreprise, ce qui est important à retenir, c’est que nous parlons pour eux. Nous les suivons dans leurs expériences, et c’est un peu à nous de les faire valoir. Tout ce qui est relié avec l’image de l’acteur ou les discours qu’il aura à faire dans des conférences le présentant, c’est notre rôle de les mettre en valeur.

Comme dans une entreprise

Dans une entrevue réalisée avec Michel Dumas, responsable de l’ACRPQ, il explique que le relationniste doit faire comprendre les objectifs, tout en cherchant les opinions des publics. Dans le cas de nos acteurs qui se cherche une place à Hollywood, le relationniste fait de même. Il cherche à savoir ce qui se dit sur eux (que ce soit par les médias sociaux, les blogues ou les articles de presse), et garde toujours en tête de bien divulguer les objectifs de leur venue à la capitale du cinéma.

Comme à la maison

Il y a de plus en plus de nouveaux visages là-bas, et ils obtiennent désormais des rôles de plus en plus importants, et c’est dû au travail, oui  de l’acteur, mais aussi à tout le travail qui est fait autour de lui. Un Montréalais, Marc Hamou,  qui vit depuis plusieurs années à Los Angeles, confirme ce phénomène d’expansion de nos jeunes acteurs à Hollywood. Un autre fait qui explique la facilité qu’ont les artistes à aller faire carrière ailleurs est sans aucun doute l’internet. L’artiste peut montrer des vidéos de ce qu’il a fait, des pages de fans montrant combien il est aimé, etc. Avec l’arrivé des médias sociaux, dès que l’on entend un nouveau nom dans l’industrie, en un simple clic nous pouvons avoir tous leurs infos. Aussi, les réseaux sociaux sont un bon moyen pour démontrer notre popularité. Plus nous avons de «followers», plus il facile de prouver à un producteur que nous sommes populaires dans notre coin de pays.

Garder les deux pieds sur terre

Finalement, un des rôles du relationniste avec une personnalité qui tente sa chance à l’étranger, est de le faire garder les pieds sur terre. C’est en lui rappelant constamment ses objectifs et stratégies qu’il y arrivera. Pourquoi venir ici à Hollywood? Qu’est-ce que j’ai à leur montrer? Pourquoi devraient-ils me choisir? Etc. Pour plusieurs, c’est un rêve que de jouer à Hollywood avec les plus grands, mais selon Pearl Hanan, gérante de Rachelle Lefèvre, « [les québécois] sont vraiment sympathiques et respectueux. Ils travaillent forts et ne croient pas que tout leur est dû. Ils sont beaucoup moins divas.»

Le divertissement est une «business» comme les autres. Reste à s’entourer d’une bonne équipe qui travaille fort pour y arriver.

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s