Coca-Cola, un coup marketing mis de côté ?

Le 6 octobre dernier, sur la page Facebook officielle de Coca-Cola, un adolescent de 15 ans a réussi à créer le commentaire générant le plus de « like » au monde.En effet, ce dernier proposa à la compagnie d’éditer une série de canettes roses dont 30% des bénéfices générés par ces dernières seraient reversés à la recherche contre le cancer du sein à la condition que son commentaire soit « liké » par 2 millions d’utilisateurs.Aujourd’hui, ce seuil est dépassé, mais la compagnie n’a pas porté de suite. Coca-Cola a seulement répondu un court billet sur son blog dans lequel la compagnie explique que l’idée ne peut être exploitée, mais qu’elle soutenait la cause dans le cadre d’autres opérations.

Coca-Cola aurait tout à y gagner. En effet ce commentaire comptabilise le plus gros record de mention « like » de l’histoire de Facebook. Suite à la publication du commentaire, une agence de création (Creads) à lancé un site internet, Pinkmycola.com, afin de recueillir les créations des internautes et de les soumettre à un vote afin d’élire le design de la cannette.

Ne serait-ce pas pour Coca-Cola l’occasion de monter un coup marketing inédit ? En effet, suite à l’engouement suscité par l’idée, une concrétisation du projet par Coca-Cola pourrait très bien avoir des retombées exceptionnelles. Ce serait le premier produit commercialisé à avoir été conçu par la compagnie de pair avec ses consommateurs. De plus ces derniers montrent beaucoup de motivation et s’impliquent réellement dans le concept.

A l’ère du participatif, les internautes ont la parole et leur avis compte. Bien que Coca-Cola prenne déjà part à des actions de participation à la recherche sur le cancer du sein, la marque originale se voit proposer un projet inédit. En effet, la production d’une série limitée pour la promotion et la défense d’une cause est tout à fait réalisable, et la communauté se prête à aider les créatifs en proposant toutes sortes de designs. Avec une communication basée sur la coproduction et un système de récompense pour les créatifs dont les designs auront été retenus. Ne serait-ce pas l’occasion de concrétiser ce projet et d’officialiser le concours ? Pourquoi Coca-Cola ne saisit-il pas cette chance ?

Bâtir un projet en partenariat avec la communauté d’internautes et en rendre compte par la suite serait un énorme coup de pub. La difficulté peut être dans l’intégration du projet dans le plan stratégique de la compagnie, mais une telle opportunité peut valoir le coup d’être saisie.

sources :

http://www.e-marketing.fr/Breves/Le-buzz-du-Crowdsourcing-une-bouteille-de-Coca-Cola-rose-49205.htm?t=Commentaire15898-#Commentaire15898

http://fr.locita.com/2012/10/22/buzz/coca-cola-ne-fera-pas-de-don-contre-le-cancer-du-sein/

A propos ldaviaud

Étudiant en communication, je suis passionné par les nouvelles technologies, le développement personnel et les choses simples de la vie !
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Coca-Cola, un coup marketing mis de côté ?

  1. michelelava dit :

    Je n’avais pas du tout entendu parler de cette histoire avant de lire ton texte. J’aime bien cette nouvelle, qui touche deux aspects qui doivent faire bon ménage, c’est-à-dire le marketing et les causes humanitaires.
    À l’ère où toutes les compagnies sont affiliées à des causes qui touchent un grand nombre de gens, je trouve que l’idée lancée par ce jeune est brillante.
    Je suis vraiment étonnée de constater à quel point les réseaux sociaux peuvent influencer le marketing d’une entreprise. Ce n’est quand même pas rien de battre le record de ‘’like’’ pour un commentaire du genre sur les réseaux sociaux. Ce qui me déconcerte le plus dans cette gestion, c’est de constater que Coca-Cola prend en quelque sorte le risque de déplaire à un grand nombre fans de leur produit. 2 millions de personnes qui approuvent cette idée, c’est énorme, d’autant plus qu’il y a déjà une mobilisation de leur part pour trouver un design à la bouteille.
    Une clientèle bien fidélisée peut être la meilleure publicité pour une compagnie, ou dans le cas contraire, elle peut être la pire si on ne répond pas correctement à ses attentes. Il est impératif d’être à son écoute. Dorénavant, via les réseaux sociaux, les gens peuvent facilement faire savoir leur mécontentement concernant une marque. Dans ce cas-ci Coca-Cola a une opportunité en or de faire un excellent coup de marketing. Il ne faudrait pas qu’ils prennent le risque de perdre ces 2 millions de fans prêts à acheter ce produit…

    • ldaviaud dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, je pense que cela peut constituer un risque de perte de certains fans. Dans ce cas précis, je pense que de concrétiser le projet aurait pu être une très bonne solution. Coca-Cola a décidé de ne pas porter de suite en affirmant qu’ils soutenaient déjà la recherche sur le cancer du sein, car ils ont traité le problème en avançant la difficulté de produire une nouvelle ligne et un besoin des fans de voir la marque investit dans ce type de soutient.
      Je pense personnellement que cet engouement vient de la possibilité de monter un projet avec une collaboration entre les fans et la marque, dans le but de participer à une cause. Le participatif prend toute son importance et cela pourrait offrir une très grosse visibilité à la compagnie, ainsi que sensibiliser tous ses publics à la recherche sur le cancer du sein.
      En refusant la proposition, Coca-Cola risque de décevoir tous ses fans intéressés par le projet, et comme tu le dis, avec les réseaux sociaux cela peut s’avérer néfaste pour la compagnie. Je pense que plus d’informations de la part de la marque serait nécessaire afin que tout le monde comprenne bien la difficulté de réaliser un tel projet afin de limiter les déceptions.

  2. Très belle histoire en effet. Il est toujours fascinant de voir comment les médias sociaux arrivent à faire soulever une masse de gens. Par contre, je crois que le choix de ne pas se mouiller les pieds avec ce projet est judicieux. Si Coca-Cola décide d’aller de l’avant, elle s’oblige en quelque sorte à accepter toute situation similaire dans l’avenir. Exemple, après cette action, une autre personne sur Facebook écrira sur le mur de Coca-Cola: si 1 million de personnes  »like » ce commentaire vous devez faire X choses. Ou encore pire, on écrit sur la page d’une entreprise qui n’a pas les moyens financiers de produire une action et on la traite de lâche parce que les autres le font et pas elle.
    Il faut aussi prendre en considération que l’entreprise a des pourcentages établis pour les causes humanitaires. On ne peut pas décider pour elle comment gérer son argent.
    Finalement, en réagissant seulement avec un billet de blogue, Coca-Cola ne perdra pas de clients, parce que les gens qui ont appuyé le projet avec un  »like » comprendront que c’était un choix imposé à l’entreprise et qu’elle appuie déjà d’autres fondations semblables. Ainsi, ces gens continueront à boire leur boisson gazeuse favorite et dans 2 semaines, ils auront pour la majorité, j’en suis certain, oublié cette histoire. Je crois donc que l’entreprise mise sur le fait que les internautes sont trop inondés de messages pour retenir cette histoire longtemps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s