Le silence est une vertu…

Récemment, nous avons eu le fameux cas de XL food et comme si ce n’est pas assez, un abattoir de viande halal non agrée se fait prendre pour non-salubrité et n’ayant pas de permis valide depuis 2006. Le problème est que deux organismes sont censés gérer ce genre d’établissements, soit l’Agence canadienne d’inspection des aliments et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Je me demande pourquoi il n’y a pas de suivis réguliers avec les dossiers. Je crois qu’il serait efficace et essentiel pour au moins un de ces deux organismes de faire un message public pour rassurer la population sur leur travail. On pourrait nous expliquer les mesures prises pour règlementer le secteur. Je comprends que l’abattoir dans l’article dont je me suis inspiré n’a pas fait les grosses manchettes, mais puisque XL foods n’a aucunement pris la parole sur la place publique et qu’il n’y a pas si longtemps nous avons eu un cas similaire avec le fromage et un peu avant c’était le fiasco Maple Leafs. La population se doit d’être informée sur les pratiques de ces types d’entreprises.
Il est d’ailleurs intéressant de voir que les trois cas mentionnés précédemment ont eu une façon différente d’assumer leurs crises. Maple Leafs, qui a présentée à la télévision sont président qui s’excusait et qui mentionnait à la population qu’il ne fallait pas perdre confiance en elle. Ceci démontrait une image d’entreprise qui a à cœur ses consommateurs et qui est intègre. Pour le cas du fromage, on nous a retiré une quantité incroyable de fromage de sur les tablettes sans explications concrètes. La population, les producteurs et les vendeurs de fromages étaient tous dans un questionnement à savoir ce qui se produisait. Un climat nébuleux régnait et un jour tout est revenu à la normale, comme s’il ne s’était jamais rien passé. XL foods, pour sa part, a juste décidé de se taire et de faire des mises à pied. Je crois que Maple Leafs a eu la meilleure des solutions parce qu’elle a su bien communiquer avec la population. D’ailleurs, elle a réussi à passer la crise et elle est revenue en force sur le marché.
Dans le cas de l’abattoir du début, on ne signale aucun décès, donc l’histoire ne fera pas la une des manchettes et passera inaperçue. Dommage parce que l’on pourrait se servir de cette histoire pour mettre plus de pression pour faire sortir publiquement quelqu’un pour nous rassurer. À ce que je sache, nous n’avons pas l’estomac d’un lion, j’aimerais bien manger ma viande sans crainte. À quand notre campagne de sensibilisation?

http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/201210/26/01-4587288-un-abattoir-halal-de-kahnawake-echappe-a-toute-surveillance.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_sante_562_section_POS4

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s