Les 7 péchés capitaux du rédacteur

Si vous souhaitez être un rédacteur efficace et stratégique, ne tombez pas dans le piège de l’un des 7 péchés capitaux !

À la différence des bonnes pratiques qui vous sont habituellement proposées, je vous présente ici les pires défauts du rédacteur …

Image extraite du site web : www.leblogcultura.com

1) L’orgueil
– Je me prends pour un(e) écrivain(e) à succès, j’adore la littérature.
– J’aime beaucoup donner mon avis.

2) L’avarice
– Je ne supporte pas que mon texte soit retouché. Mes mots et mon temps sont précieux.
– Je ne partage pas mes sources et ne dévoile jamais mes trucs de rédacteur.

3) L’envie
– Il arrive que je déniche des textes argumentés que je n’aurais su aussi bien écrire alors je les signe. Quoi le plagiat ?
– J’aimerais faire preuve d’imagination mais que voulez-vous, je reste dans le concret.

4) La colère
– Je ne suis pas confus(e) dans mes idées, je me distingue.
– J’exagère parfois mais il me faut bien défendre mon point de vue.

5) La luxure
– Mon principal leitmotiv : l’efficacité. Les sentiments n’ont rien à voir avec la rédaction.
– J’aime faire plaisir à ma direction.

6) La paresse
– Il n’est pas nécessaire que je prépare mes entrevues, les discussions n’en sont que plus amicales.
– Relire mes textes est une réelle perte de temps, je suis bien trop occupé(e) pour ça.

7) La gourmandise
– Je dévore les mots, surtout ceux qui sont à la mode.
– Je savoure l’impact des potins dans mes écrits internes à une organisation.

Relisez maintenant ce texte en inversant les propos, les bons conseils vous apparaîtront ! Amusez-vous à compléter la liste et surtout soyez un rédacteur vigilant et … « vertueux ».

Source :
Linda Amyot et Carole Dupuis, « La rédaction stratégique », Guérin universitaire, 2007, p.1-15.

Publicités
Cet article, publié dans Réflexions publiques, Travaux étudiants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les 7 péchés capitaux du rédacteur

  1. filionvanessa dit :

    Bonsoir Virginie,
    J’ai bien aimé ton billet et j’ai cru reconnaître certaines personnes dans mon entourage avec certains de tes « péchés » de rédacteur. Maintenant, je vais faire attention à ce que je pense et dit pour ne pas me retrouver dans une des catégories ci-dessus.

  2. Merci Vanessa ! C’est vrai que je me suis amusée dans l’écriture de ce billet. On a tous un petit côté sombre en nous (c’est normal, nous sommes humains) et j’ai souhaité, ici, de manière ludique, souligner certains de nos travers auxquels nous ne prêtons plus forcément attention lorsque nous rédigeons. Bon, d’accord, j’ai (un peu) forcé le trait 🙂 Dans tous les cas, le mot d’ordre : prudence (et vigilance).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s