Scandale médiatisé: Comment y survivre?

Image ternie, carrière affectée, comment survivre à la pression et comment retrouver sa crédibilité suite à un scandale très médiatisé ?

Petit aperçu de l’histoire scandaleuse

Peu connue dans notre province,   la québécoise Geneviève Sabourin a travaillé dans l’industrie du cinéma américain à New York. Là-bas, elle dit avoir eu une relation avec Alec Baldwin (30 Rocks). Puis, elle apprend par un tabloïd que celui-ci va se marier avec une autre femme. Elle se rend chez lui à New York pour aller prendre un café afin d’en discuter…Il n’est pas là, mais sa femme est présente et appelle le 911 pour dénoncer le harcèlement de Geneviève Sabourin. Celle-ci se fait arrêter et envoyer en prison pour 36 heures. Sa photo est à la «une» du New York Post du 9 avril 2012. Les tabloïds la déclaraient déjà coupable,  alors qu’elle ne connaissait pas les accusations qui pesaient sur elle. De plus, elle n’était pas capable d’avoir la version des faits de M. Baldwin ni de sa femme.

M’avez-vous vu? entendu?

Mme. Sabourin clame son innocence face à cette injustice, notamment par le biais de ces médias: You tube (vidéo 1 et vidéo 2), «talk shows» (Denis Lévesque, Ça finit bien la semaine), radio (CHOI 91.9 Radio X Montréal), Twitter, etc. Son message est clair, elle le répète aussi souvent que possible : elle est innocente et elle n’a jamais harcelé Alec Baldwin. Mais, au regard des commentaires apparaissant en dessous des vidéos qu’elle fait sur You Tube, les gens ne la trouvent plus crédible. Comment va-t-elle faire pour retrouver sa crédibilité? Tout un défi pour une relationniste!

Calmer la tempête pour remonter la pente

Face à une telle situation, je peux constater que Geneviève Sabourin a un pouvoir personnel faible. Elle ne détient pas la faculté d’influencer les comportements et les jugements, des gens impliqués dans sa situation problématique, vers un sens favorable. Quant au climat dans lequel la comédienne se trouve, il est clairement défavorable à son égard.  Elle devrait aborder une stratégie de protection et non de confrontation. Nous savons qu’elle vit une injustice, elle la dénonce sur tous les médias! Toutefois, pour amener un climat un peu plus favorable, il serait mieux qu’elle utilise des tactiques pour se protéger.
Voici les tactiques de relations publiques que je considère étant les plus avantageuses pour Geneviève Sabourin :

Le canard boiteux

Le but de cette tactique est d’adopter un profil bas afin de projeter une image non menaçante de soi.  Avec toute l’attention médiatique qu’elle a, d’après moi, Geneviève aborde la situation avec confrontation, ce qui offre une image d’elle plus menaçante.

Le brouillard

Agir de façon à être insaisissable personnellement. Ne pas trop étaler sa vie privée. Elle devrait cesser de médiatiser son histoire et protéger sa vie privée.

Des tactiques auxquelles elle semble déjà adhérée :

L’enfonceur de portes ouvertes

Elle ne se laisse pas confondre publiquement et oriente son discours pour s’en sortir. Toutefois, son discours a été entendu maintes fois, il n’est plus nécessaire de le faire réentendre à répétition. Cela devient agaçant et ça brime sa crédibilité, parce qu’au bout d’un moment son message peut être déformé par les médias.

Le «ticket-to-ride»

Cette tactique sous-entend que la comédienne devrait solliciter l’aide d’une personne de pouvoir supérieur pour atteindre ses buts et donner du mérite à celle-ci. En pensant à la sollicitation de son avocat pour la défendre, je crois qu’elle est sur la bonne voie.

Auriez-vous d’autres suggestions pour Geneviève Sabourin pour qu’elle puisse regagner de la crédibilité?

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Scandale médiatisé: Comment y survivre?

  1. Geneviève Sabourin dit :

    Merci, bel article juste et constructif. Par contre vous devez savoir qu’avant de parler au médias, j’ai pris 7mois en silence et perdu plus de100 000$ avec les tactiques de brouillard et canard boiteux et autres… pour gardé tout ça très privé et ainsi augmenter mes chances de règlement avant procès.Ces tactiques ont lamentablement échoués!!! je suis donc passé à l’information du grand publique pour ainsi me délester de mon avocat américain mardi devant le juge Marc j Whiten car la structure légale Américaine ne m’a jamais permit, depuis 8mois, de donner ma version des faits et donc d’obtenir que tombes ces charges ridicules. Informer les gens et le juge sur la vérité sert ma cause de la plus juste et noble façon qui soit et c’est tout ce qui me reste comme outils face à un homme riche, célèbre avec des contacts politiques et médiatiques d’envergures. Dans ma situations, vous que feriez-vous?? Vous taire et ainsi vous écraser devant cette injustice, pas moi.

    • vanessaferlandberry dit :

      Bonjour madame Sabourin,
      Comme vous l’avez peut-être constaté, ce blogue est un espace d’expérimentation des médias sociaux pour des étudiants en relations publiques. Mon billet explorait certains concepts de relations publiques et leur application possible dans une situation réelle. Votre expérience, malheureuse bien sûr, me semblait appropriée pour appliquer ces concepts.
      Dans les circonstances, il est difficile pour moi d’aller plus loin dans la réflexion n’étant pas suffisamment au fait des lois et de la réalité socio-politique américaine. Sans doute qu’un professionnel plus familier avec ces réalités pourrait le faire mieux que moi.
      Ceci étant dit, merci d’avoir pris le temps de lire mon billet et d’y répondre avec sympathie et nuances comme vous l’avez fait.
      Sincèrement,
      Vanessa Ferland-Berry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s