GSP 2.0

Les relations publiques derrière Georges St-Pierre vont bien au delà des conférences de presses, des entrevues dans les médias traditionnels et l’association à des causes humanitaire. À l’aire du Web 2.0 l’agence Sid Lee a bâti une véritable image de marque à partir de l’athlète.

J’ai choisi 4 éléments qui sont caractéristiques des relations publiques entourant Georges St-Pierre qui peuvent être adaptés à VOS dossiers de relations publiques

1-Ne pas laisser la publication dans les médias sociaux au hasard

L’athlète est dirigé par des experts qui le conseillent sur son utilisation des médias sociaux. Georges St-Pierre a 310 000 fans sur Twitter et près de 2,4 millions sur Facebook. Un seul mot déplacé, une seule remarque de travers peut avoir d’importantes conséquences. C’est un employé de Sid Lee qui rédige les statuts Facebook et les tweets de l’athlète, presque tous en anglais, mais c’est l’icône de la UFC qui en donne le ton et qui les dicte.

2-Rester soi-même

Sid Lee a déterminé les attributs de Georges St-Pierre à mettre de l’avant. Des caractéristiques comme l’authenticité, l’honnêteté et le courage définissent l’athlète et donc la marque. Sid Lee s’est interrogé sur l’impact qu’auront sur la marque de possibles commanditaires, de futures publicités. De lucratives ententes ont ainsi été repoussées parce qu’elles ne servaient pas l’image de marque de St-Pierre et ne correspondaient pas aux messages clés de la marque. Pour l’agence Sid Lee et GSP, il est primordial de rester authentique.

3-Créer une proximité avec le public

Une histoire insipirante ou monsieur et madame tout le monde peut se reconnaître, c’est un bon outil pour humaniser une marque ou une vedette. Georges St-Pierre en a une. Il n’était pas populaire à l’enfance et a décidé de ne pas se laisser faire. Vous trouverez l’histoire ici.

Grâce à cette histoire sur l’enfance difficile de l’athlète et le chemin qu’il a parcouru, Sid Lee véhicule un message pour faire de GSP un modèle et un exemple à suivre.

4-Le R de RACE (la recherche)

Pour développer la marque, de nombreuses études ont été conduites auprès du public pour bien cerner les aspects autour desquels travailler. Tout ce qui est mis en place pour la marque a été mesuré afin de bâtir une véritable relation avec le public, surtout sur les médias sociaux.

La campagne entourant GSP est vaste et devient peu à peu un véritable modèle d’excellence en marketing, communication et relations publiques. Pour ceux qui on suivit l’évolution de cette campagne que retenez vous des stratégies de Sid Lee?

Si vous n’avez pas de réponses en tête je vous invite fortement à visionner le reportage présenté à Radio-Canada la semaine dernière sur le sujet ici. Vous verrez, c’est franchement brillant et fascinant!

En vrac

Il est payé jusqu’à 5000$ pour un seul tweet promotionnel. Si le message aboutit sur Facebook, la note grimpe à 10 000$. L’athlète envoie une soixantaine de messages commandités chaque année.

A propos emmanuellebrub

Étudiante en communication à l'université de Montréal. Passionnée d'art et culture, je bois beaucoup de café et aime lire tout ce qui me passe sous la main! La curiosité fait faire de belles découvertes!
Cet article, publié dans Réflexions publiques, Travaux étudiants, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour GSP 2.0

  1. Je suis très impressionné que GSP puisse gagné entre 30 000 et 90 000 $ par année, pour une soixantaine de tweets promotionnels. Cependant, tel que je l’ai souligné dans mon billet sur la curation web, si le tweet ne vient pas du coeur alors il ne peut pas atteindre le coeur des admirateurs de GSP. De plus, 60 interventions commanditées, ce n’est vraiment pas beaucoup. À ce compte là, être une marque, j’investirais sur un porte-parole très volubile et qui converse beaucoup avec ses « followers ». Bref, est-ce que la création de l’image de GSP est vraiment bien « monétisée »?

    • emmanuellebrub dit :

      La création de l’image de GSP englobe beaucoup plus d’aspects que ceux que j’ai énoncé dans mon article. C’est pourquoi à la fin j’incite fortement les lecteurs à prendre 45 minutes pour visionner le reportage fait sur le sujet par Radio-Canada.

      Tu dis : « si le tweet ne vient pas du coeur alors il ne peut pas atteindre le coeur des admirateurs de GSP. » Je ne suis pas d’accord avec toi. C’est grâce à l’histoire inspirante de GSP et son attitude irréprochable envers les fans que le coeur des admirateurs est conquis. Les tweets sont approuvés par l’athlète donc la personne qui les publie n’a pas le loisir d’écrire ce qu’il lui chante, GSP est très reconnaissant du support de ses fans et c’est un message qui est souvent transmis par ses tweets par exemple.

      Pour ce qui est des interventions commanditées, je te répondrai qu’il faut être bien conscient que ce n’est pas sa seule source de revenus 😉 Les publicités sont extrêmement lucratives en plus de la vente de tous les produits dérivés.

      Enfin tu dis : « j’investirais sur un porte-parole très volubile et qui converse beaucoup avec ses « followers ». Je me questionne sur la pertinence d’une telle action alors que les fans sont pour l’instant très satisfaits de la méthode en place et le bassin de supporteurs ne cesse d’augmenter. C’est bien beau les notions qu’on apprend à propos de l’importance d’un porte-parole intègre et bien préparé et l’importance du public sur les médias sociaux mais il faut aller plus loin que ça et trouver NOTRE recette gagnante.

  2. mateocaba dit :

    J’aime le sujet de ton article et la vision que tu lui donnes. Il est clair que la stratégie de Sid Lee n’est pas nouvelle, elle s’exploite beaucoup en Amérique du Nord puisque c’est là où on va chercher le plus de revenus. Comme j’ai pu comprendre avec les explications de GSP sur le plateau de Tout le monde en parle, c’est une méthode qui est complexe, longue, mais aux combien onéreuses. Faire de toi le modèle, le «role model» d’une discipline, le « Wayne Gretzky de (son) sport » comme il le clamer au petit écran n’est pas chose simple.

    En effet certains grands sportifs sont déjà passés par là, cependant ils n’ont profité de leur succès qu’après leur carrière. Émissions de télévision, acteur Hollywood, président d’association, porte-parole pour des marques de sport et même leader d’opinion sur les chaines de télévision américaine. On peut parler de Micheal Jordan pour le basket, Lance Armstrong pour le vélo (exemple caduc, c’est un tricheur, mais un bon exemple financier) et Tiger woods pour le golf.

    Concernant GSP, c’est la nouveauté des moyens 2.0 qui sont mis en place qui va faire mousser son image. Montages vidéos, séries réalités, campagnes publicitaires, ambassadeur de son sport dans les pays étrangers, porte-parole d’une association contre l’intimidation à l’école, leader d’opinion sur les réseaux sociaux et très grosse présence sur le net. Tout ceci géré par une équipe professionnelle de RP.

    Avantage : le monopole de l’image, l’aspect financier, la fréquence, la primeur et l’organisation.
    Désavantage d’une perfection : la cohérence des messages, les rumeurs, enfermement médiatique et

    Si tu connais l’histoire d’Icare et le soleil, ne crois-tu pas que l’aspect médiatique un jour pourrait se retourner contre lui?

    Dans ce cas-là, si tu étais chargé de la gestion crise, quels seraient tes moyens de défense?

    • emmanuellebrub dit :

      Bonjour Mateo,

      L’aspect médiatique a ses dangers certes et c’est pourquoi il y a une équipe compétente derrière GSP. Je pourrais écrire un billet au complet sur les moyens que j’utiliserais si j’était chargé de la gestion de crise dans une telle situation. En voici quelques uns brièvement afin de répondre à ta question.

      1- Il sera important dans une telle situation d’être à l’écoute des fans et d’être respectueux. Il faut répondre aux questions et s’assurer de donner de l’information juste.
      2- Établir les faits et démentir les rumeurs sans délai. Le temps de réponse est un élément clé en relations publiques
      3- S’assurer de rester authentique. La campagne GSP 2.0 est basée sur l’authenticité de l’athlète. Il ne faut surtout pas en démordre.

      Merci pour ton intérêt!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s