La crise du Nutella – Un enjeu de santé?

L’entreprise Ferrero a traversé une crise en Europe lorsque la France a lancé une campagne anti-Nutella. La tartinade chocolatée, très appréciée des Français, est faite à base (entre autre) d’huile de palme, laquelle est très controversée depuis quelques années. Selon un court reportage diffusé par l’AFP (Agence France Presse), l’huile de palme serait faite à base de graisses plus ou moins toxiques pour le corps humain. Le gouvernement français avait prévu augmenter la taxe sur cette huile de 400%, mais le projet vient tout juste d’être rejeté par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale de France. Toutefois, l’image de Nutella en a pris un coup.

Après McDonald’s, Nutella.
C’est au tour du Groupe Ferrero de s’ouvrir à sa clientèle et à la critique. Un nouveau site français a été lancé pour répondre à plusieurs questions. Avec NUTELLA, parlons-en, l’équipe de service aux consommateurs de Ferrero France a souhaité afficher à qui veut bien le savoir le chemin que prend chaque ingrédient de la recette Nutella avant de se retrouver sur la tartine. Une question: est-ce le seul but de cette campagne? Je ne crois pas.

Produit santé VS santé de la marque ?
Nutella s’associe depuis plusieurs années aux petits déjeuners et goûters-santé en France. Toutefois, après la controverse de l’huile de palme et de ses effets néfastes pour le corps, Nutella a légèrement changé son discours. Tout en conservant cette association santé, la marque de chocolat à tartiner suggère maintenant d’équilibrer les déjeuners et collations avec des produits laitiers et des fruits. En effet, la page web a été bâtie de façon à expliquer, informer, suggérer et surtout, rassurer.

Le lien entre la crise du Nutella en France et le site à saveur explicative se fait assez facilement: Nutella veut recréer son lien de confiance avec la clientèle. Toutefois, je pense qu’en mettant sur pied cette page web, Nutella cherche tout d’abord à faire une campagne de marketing. Bien que le concept semble cibler l’éducation de la clientèle (et que le contenu du site soit très intéressant), la transparence qu’offre le lien web semble viser une reprise de consommation du produit. Rassurée (à tort, peut-être), la clientèle peut donc déguster cette pâte de chocolat sans remord.

Enfin, cette campagne de relations publiques a plusieurs objectifs qui sont en lien direct avec la santé de la marque :

  • se donner une image de transparence;
  • recréer un lien avec la clientèle (surtout française);
  • convaincre des biens-faits du Nutella (lorsque pris avec modération);
  • relancer le marché français de Nutella;
  • rassurer la clientèle en l’éduquant.
Publicités
Cet article, publié dans Réflexions publiques, Travaux étudiants, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La crise du Nutella – Un enjeu de santé?

  1. vanessaferlandberry dit :

    Bonsoir,
    Je tenais à te féliciter, je trouve ton article très intéressant! Étant moi-même une amatrice de Nutella, je ne savais même pas qu’il y avait de l’huile de palme dans le produit. Cela dit, cette découverte ne changera point mes rencontres matinales avec le pot de Nutella! Toutefois, en ce qui a trait cette crise, je comprends le besoin de la compagnie Ferrero de vouloir être transparent afin de regagner la confiance du public, ce même principe a très bien fonctionné avec McDonald’s comme tu l’as mentionné. Est-ce que la compagnie a parlé de changer la recette du produit afin de devenir plus santé? Parce que c’est bien de vouloir mettre les choses au clair avec le public, mais s’il ne remplace pas l’huile de palme pour un autre ingrédient , les gens se tourneront vers d’autres tartinades aux chocolats. Bref, ça fait si longtemps que le Nutella est sur le marché, alors pourquoi apporter le fait qu’il contient de l’huile de palme maintenant? Pour susciter une controverse? Ils avaient besoin de pubilicté, ils voulaient parler d’eux de façon à créer un buzz marketing sur la marque pour pouvoir par la suite se racheter…Cela ne m’étonnerait pas. 😉

    • Marie-Hélène dit :

      Merci pour ton commentaire! Dans les articles que j’ai pu lire, Ferrero ne semble justement pas vouloir changer sa recette, puisque l’huile de palme fait l’onctuosité du Nutella. En fait, la controverse était su l’huile de palme elle-même, premièrement dissociée du Nutella. Par la suite, le produit a subit la même controverse puisqu’il est si populaire auprès des Français – lieu où eu lieu la crise. Toutefois, je ne changerai pas non plus mes habitudes et j’ai l’impression que la plupart des consommateurs pensent comme nous. C’est si bon, pourquoi arrêter?!

      • Myriam dit :

        Pourquoi arrêter!?! Parce que même si c’est si bon au goût, c’est mauvais pour la santé. Nous sommes tous drogués au sucre et votre phrase finale pourrait être reprise par un fumeur de cigarette, de marijuana, d’alcool, ou toutes autres substances qui entraînent une dépendance. C’est une façon de se déculpabiliser. Je vous souhaite un jour un bon sevrage du sucre et de reprendre le contrôle de votre alimentation.

        Solidairement,

        une ex-droguée du sucre qui a parfois des rechutes :-S

  2. imainville dit :

    Selon moi, le fait que l’entreprise Ferrero a souhaité imiter l’entreprise McDonald pour ce qui a trait à la supposée éducation de la clientèle de Nutella via leur site web est plutôt une question d’ordre juridique.

    Le fait que ce produit n’est pas vraiment un produit santé, mais qu’il est tout de même présenté ainsi par la publicité de cette entreprise, ce site d’information pourra servir d’arguments aux potentielles futures poursuites de clients qui auront généré des problèmes de santé dus à une trop grande consommation de ce produit. L’entreprise pourra toujours se défendre d’avoir informé le public du contenu de son produit.

    Le problème, selon moi, c’est que la publicité vise beaucoup les enfants et ceux-ci n’ont pas encore la capacité de juger que ce produit, si bon soit-il au goût, entre dans la catégorie des aliments néfastes pour leur santé si consommer trop régulièrement.

    J’invite donc les consommateurs à être vigilants, le gouvernement à être plus sévère avec les entreprises qui font de la publicité mensongère et aux parents à rester alerte face à la santé de leurs touts petits.

  3. annemarie500 dit :

    Bonjour,

    Pour ma part, «Nutella» est un produit industriel issu de l’agro-alimentaire. Malgré que ce produit contient des aliments vedettes comme le chocolat et les noisettes, tous deux, excellents pour la santé cardiovasculaire, « Nutella » contient de l’huile de palme chauffée, laquelle se transforme en acides gras saturés, mauvais pour la santé du coeur, si absorbés en grande quantité. Le fait d’en manger à tous les matins, cause problème pour la campagne «santé» de « Nutella » .

    L’autre aspect du problème concernant «Nutella», c’est la perte de biodiversité en lien avec le palmier à huile : 90 % des forêts tropicales et des tourbières de Bornéo, Sumatra, Indonésie et Malaisie, ont disparues au profit des palmeraies. En 2022, près de 98 % des grandes forêts tropicales d’Indonésie auront disparues, causant la disparition d’espèces endémiques et/ou protégées comme l’ourang-outang. Cette disparition des grandes forêts cause aussi une hausse croissante des gaz à effet de serre en plus de tarir les ressources d’eau douce sur la planète.

    Comme le dit Laure Waridel, d’Équiterre, « Acheter, c’est voter. »
    Soyons des citoyen(ne)s du monde responsables, et continuons à manger du chocolat bio équitable, toujours le meilleur et des noisettes, tombées de l’arbre (chêne à gros fruits) en automne, partout dans le sud du Québec. On évite l’huile de palme et ses terribles conséquences sur la santé des êtres habitant cette planète. Bon appétit !

    Anne-Marie Tougas

    • annemarie500 dit :

      En fait le Nutella devrait se cuisiner comme le beurre d’arachides biologique c’est-à-dire avec une huile non chauffée, non raffinée. Le problème c’est que cette façon de faire augmente le coût de production du produit. L’huile de palme est très bon marché; elle constitue un atout commercial indéniable. Toutefois comment réconcilier la santé des consommateurs et celle des portes-feuilles d’affaires ? À mon avis, c’est un choix de société. Les coûts de santé sont faramineux et sont souvent justifiés par de mauvaises habitudes de vie et de consommations d’aliments suspects ?
      Nutella devra imiter le beurre d’amandes ou d’arachides bio. Il en va de sa réputation et de la popularité de sa tartinade.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s