Réaction intrigante de Mme Denise Bombardier à Tout le monde en parle

Lors de l’émission Tout le monde en parle du dimanche 10 février 2013, Madame Denise Bombardier a été invitée par l’animateur Guy A. Lepage à commenter les allégations de plagiat entourant son livre Ne vous taisez plus! et visant sa coauteure française Françoise Laborde; livre lancé dans la foulée de l’Affaire DSK.

Suite à la sortie de ce livre, il est apparu clairement que Mme Laborde a emprunté des passages d’un article de la journaliste Claire Levenson publié sur le site internet slate.fr, trois mois plus tôt. On peut y retrouver deux paragraphes pratiquement identiques.

Sur le plateau, l’invité Patrick Lagacé, journaliste, a voulu connaitre sa position face à ces allégations.

Image

Mme Bombardier a vivement et fortement réagi face aux questions. Elle est devenue agressive et quasi-hystérique. Pour justifier le fait qu’elle ne souhaitait pas commenter et qu’elle ne voulait pas non plus se dissocier des gestes posés par sa coauteure, elle s’est cachée derrière le fait qu’aucun procès n’a été intenté. M. Lagacé souhaitait plutôt entendre sa position morale et non juridique de cette affaire.

Prise au dépourvu, étant visiblement contrariée par cette histoire et n’ayant manifestement aucun argument pour soutenir sa position, celle-ci a emprunté le chemin de la contre-attaque et de la confrontation.

Sûrement, aurait-ce été plus simple de dire qu’elle se dissociait des gestes de sa coauteure et qu’elle n’en était pas responsable au lieu de défendre bec et ongles Mme Laborde. Au nom d’une évidente amitié avec sa coauteure, Mme Bombardier a préféré risquer sa réputation et son image devant le public québécois.

Elle aurait manifestement eu intérêt à se préparer d’avance, à travailler ses arguments et être prête à conserver son calme en cas de dérapage.

Sachant également que Mme Bombardier a déjà dénoncé haut et fort son aversion pour le plagiat, celle-ci aurait mieux fait de réagir autrement. Est-ce que ses discours son à double sens… un quand elle n’est pas impliquée et un autre quand elle a les deux pieds dedans?

Denise Bombardier n’a pas toujours toléré le plagiat…

D’autres diront que M. Lagacé s’acharne et fait une campagne de salissage sur le dos de Mme Bombardier. Peut-être? Mais devant les faits et les preuves apportées contre sa coauteure, celle-ci, en allant s’assoir sur le même plateau télévisuel que lui, devait s’attendre à répondre à ce type de questions.

Depuis plusieurs années, on constate que Mme Bombardier aime bien être le centre de l’attention en évoquant des propos controversés sur la place publique. C’est à se demander quel intérêt elle y trouve.  

Finalement, y a-t-il eu plagiat??? Mme Bombardier aurait-elle eu avantage à réagir autrement? Aurait-elle dû se dissocier totalement de sa coauteure? C’est à vous de juger, mais selon moi, poser la question c’est d’y répondre.

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s