ArtCan et l’art des maisons compostables

ArtCan ou l’art des maisons compostables

Nous vivons à l’ère du déchet industriel. Colles, peintures, bois traité ou aggloméré, plastiques, notre milieu de vie, à la maison ou au travail, est trop souvent envahi par tous ces gaz et particules qui peuvent nuire à notre santé et à celle de notre environnement en général.

Bref, un changement s’impose.

Les matières résiduelles sont aussi une conséquence majeure de notre mode de consommation débridé.

Partout sur la planète, c’est la valse des déchets plastiques générés notamment par notre insouciance vis-à-vis du recyclage. Des vortex de déchets  subsistent dans les océans pacifique et atlantique, profilant des continents boulimiques plastiques qui ne cessent de grandir soient l’équivalent en superficie de 3,5 millions de kilomètres carrés, chacun. Cette tendance se maintient et la perte de l’habitat marin est incontournable.

 

  • Retrouvons la simplicité et la beauté des matières nobles pour s’en inspirer notamment dans la construction de nos maisons.

chanvre

Un jeune entrepreneur de l’Estrie au Québec,  a d’ailleurs fait sa marque en ce sens.

Depuis 2003, Gabriel Gauthier, fondateur d’ArtCan, construit des maisons saines, naturelles et écologiques. Des bio-matériaux tels le chanvre agricole et sa chènevotte, la chaux ou calcaire et le bois naturel sont des éléments clés pour des habitations plus durables et sans effets secondaires pour la santé des êtres qui les habitent.

Murs de chanvre et chauxConstruction ArtCan

 

Mieux encore, ces constructions sont entièrement compostables: ZÉRO DÉCHET produit, tout retourne à la nature !

http://maisonenchanvre.com/2012/09/317/

Intéressée par les campagnes de sensibilisation de l’Association pour la Santé Environnementale du Québec (ASEQ), je me suis moi-même positionnée dans cette campagne de levée de fonds pour bâtir une communauté saine, une brique à la fois !

De brique ou de bois, ArtCan est un phare, un vent de fraîcheur pour l’industrie de la construction résidentielle au Québec. On aime ça !

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour ArtCan et l’art des maisons compostables

  1. josianepineault dit :

    Bonjour Anne-Marie,
    Votre article est très intéressant, mais je me questionne sur l’angle de relations publiques de celui-ci? Peut-être est-ce moi qui n’ait pas compris l’angle de votre texte. J’aimerais que vous m’éclaircissiez sur le sujet. 🙂

  2. annemarie500 dit :

    Bonjour Josiane,
    Vous faites bien de me poser la question. Les valeurs environnementales véhiculées par une entreprise sont parties prenantes de sa mission. Dans ce cas-ci, l’idée est omniprésente. Le domaine traditionnel de la construction résidentielle génère beaucoup de déchets toxiques dont le plastique et ses dérivés. J’ai placé un article sur les vortex de déchets plastiques car ses déchets sont anthropiques et proviennent de nos maisons, commerces, usines et autres bâtiments.
    Le virage vert que prend cette entreprise dans le fait de construire qu’avec des bio-matériaux, crée une formidable occasion de relations publiques pour faire connaître les nouvelles tendances en matière de construction écologique. Dans le lien vers l’entrevue de Gabriel Gauthier, fondateur de ArtCan, il dit : « Construire en chanvre c’est plus qu’un geste politique (…)» En d’autres mots, c’est le changement de paradigme. En changeant et en améliorant les façons de faire, sur le plan de l’écologie, ArtCan se positionne comme un leader de la maison ZÉRO DÉCHET ou entièrement compostable. C’est à mon sens un formidable exercice de relations publiques qui fait son chemin
    « petit train va loin ». Je termine mon billet par un passage sur l’Association environnementale du Québec. En effet, beaucoup de gens développent de graves hypersensibilités environnementales dans leur propre maison. L’utilisation de matériaux toxiques issus du pétrole/plastique en sont souvent la cause. ArtCan rejoint ses publics en leur proposant des maisons sécuritaires, durables et confortables exemptes de produits plastiques ou dérivés.

    Ai-je répondu à votre question ? Ne vous gênez pas pour poser une autre question s’il y a lieu.
    J’y répondrai avec plaisir.

    Anne-Marie Tougas

  3. josianepineault dit :

    Je vous remercie Anne-Marie, grâce à votre explication je comprends mieux votre angle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s