L’héroïne et la mort

Le 2 février 2014, l’acteur Philip Seymour Hoffman était retrouvé mort dans son appartement de Greenwich Village, une seringue dans le bras gauche. La cause de sa mort n’a toujours pas été confirmée, mais une overdose d’héroïne serait la plus envisageable. Cet acteur talentueux au regard obscur, qui m’a donné plusieurs frissons avec ses prestations dans Magnolia ou Almost Famous. Mais oui, une cinquantaine de sachets d’héroine retrouvés dans son luxueux appartement, sa consommation hebdomadaire dit-on.

Artiste talentueux

Cet acteur de 46 ans était plutôt connu pour ses rôles secondaires et son talent fut reconnu mondialement dans le film Capote, où il interprétait l’auteur Truman Capote, célèbre pour son œuvre Breakfast at Tiffany’s. Plus récemment, Seymour Hoffman jouait un rôle secondaire dans la saga Hunger Games. Il avait un de ses regards dans tous ses rôles, un regard profond, franc et sérieux. Sa mort a fait ressortir un sujet chaud de l’actualité; la consommation d’héroïne aux États-Unis.

L’héroïne en chiffre

Selon le Wall Street Journal, la consommation d’héroïne aux États-Unis est passée de 373000, en 2007, à 669000 mille consommateurs, en 2012, soit un bond de 80%. De plus, les morts causées par la surconsommation d’héroïne auraient augmenté de 55% de l’an 2000 à 2005. Lorsque j’étais adolescente, il m’est arrivée de côtoyer des amis ou connaissances consommant de la marijuana, du speed, de l’ecstasy, mais de l’héroïne, ça non. Peut- être n’étais-je pas au courant? Mais de l’héroïne, c’est dur, intense, addictif. Et un bond de 80% de consommateurs en cinq ans, c’est dur, intense, addictif. On dit qu’une des causes de cette expansion serait les antidépresseurs qui deviennent trop dispendieux et plus difficile d’accès, du coup, les consommateurs se tournent vers l’héroïne qui leur donne un buzz à plus faible prix et à intensité maximale. Pas fou les producteurs de drogue dure. C’est comme des marketers, ils prennent des opportunités et répondent au besoin.

La fabrication de l’héroïne

Des années 60 à 80, cette drogue était particulièrement populaire et beaucoup moins forte. Depuis quelques années, les producteurs d’héroïne ont trouvé de brillantes idées afin de la rendre plus destructrice en y incorporant d’autres composantes chimiques, le fentanyl plus précisement. Le mariage de ses deux élements pourrait tuer un cheval. J’ose imaginer ce qu’il fait sur le corps humain. Depuis les derniers mois, une soixantaine de cas d’overdose ont été repéré dans le Maryland et la Pennsylvanie en lien avec ce nouveau mélange. Mais non, aucune intervention de relations publiques n’est nécéssaire.

Réaction des autorités

Il faut être conscient que dans un pays avec presque 314 millions d’habitants, la surconsommation de drogue n’est pas le problème le plus important. Richard Nixon a créé la fameuse DEA, oui oui, la même organisation que dans la série Breaking Bad, l’organisation anti-drogue, l’organisation de la guerre contre la drogue. Cette organisation gouvernementale qui est censée punir les consommateurs, producteurs et distributeurs n’est pas aussi jolie que l’avait écrit Nixon. Ah que non, en 2010, la DEA avait réussi, avec fierté,  à acquérir 1 % de la drogue en circulation sur le territoire Américain. Je vous le dit à vous, 1% ce n’est pas beaucoup. Et ce 1% de retour, à quelques milliards d’investissements. Et les relationnistes et attachés de presse sont obligés d’aller mentir en conférence de presse pour dire que la DEA est tellement fier des résultats. Et Monsieur Obama continu de diminuer les sentences pour les individus dit coupable.

Bref

Et bien, j’espère que la mort de Philip Seymour Hoffman aura comme résultat de soulever le débat sur les drogues aux États-Unis. Et sinon, ce ne sera qu’un autre individu talentueux, intelligent et respecté qui fut victime de l’empire de la drogue, en héros.

Elisabeth G.Bruyère

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s