Métro, éthique, dodo

DE LA DÉFINITION…

Selon la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP), tout bon relationniste se doit de faire preuve en tout temps d’excellence, de leadership, d’innovation mais se doit surtout posséder une intégrité irréprochable. La raison est aussi simple qu’essentielle. Le relationniste s’engage à exercer sa profession conformément à l’intérêt public et ne pas subordonner la vérité à d’autres impératifs. Pour certains, ce ne sont que quelques procédures usuelles de déontologie. Pour d’autres, tout prend son sens dans la pratique quotidienne.

Basilic

À L’EXEMPLE

Un récent article du journal Le Soleil au sujet de la Confédération des Rédemptoristes m’a amené à me poser plusieurs questions sur l’éthique en relations publiques.

L’organisation religieuse est en proie à un recours collectif, pour ceux qui n’aurait pris connaissance des scandales entourant le père Raymond-Marie Lavoie en 2009. Il s’agirait d’accusations sexuelles de neufs prêtes à l’encontre d’anciens étudiants. L’institution recherchait, jusqu’à la semaine dernière, un relationniste afin «d’agir à titre de porte-parole de la direction lors de gestions de crises et assurer une stabilité avec les différents intervenants» selon le même article. Voilà un poste conçu en raison de la gestion de crise, compétence demandée couramment en relations publiques. Or, pourquoi ai-je un certain malaise en écrivant ces mots?

ET SI NOUS Y RÉFLÉCHISSIONS?

D’un côté, nous pouvons penser que c’est une gestion de crise comme une autre. Les différents scandales que peuvent connaitre les organisations ne se hiérarchisent pas et ne sont pas de la responsabilité des employés de ces derniers. Après tout, l’organisme à but non lucratif participe au développement social et économique de la région de Québec et le relationniste a tout à miser sur une gestion de crise claire et honnête tant à l’interne qu’à l’externe.

D’un autre côté, nous pourrions être tentés de ne pas vouloir postuler pour le poste par peur de voir notre nom entaché par les démêlés juridiques de l’organisme ou seulement par doute de nos capacités professionnelles dans de telles circonstances. Reconnaissons-le : la tâche sera franchement ardue. Le poste est requis longtemps après l’entrée de crise et l’agenda de la crise peut être difficilement récupérable à mon humble avis.

Quant à moi, j’aurai de la difficulté à «agir à titre de porte-parole de la direction» d’un organisme associé avec de telles accusations judiciaires. La définition de l’éthique est propre à chaque personne et la limite correspondant à l’inconcevable peut différer largement.

Et vous, est-ce que votre éthique vous permettrait d’accepter ce poste?

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Métro, éthique, dodo

  1. farah024 dit :

    J’avoue que la tâche sera franchement Ardue. Le relationniste qui acceptera ce poste, s’il y a lieu, n’aura certainement pas froid au yeux ! Mais franchement, l’organisme aurait dû réagir beaucoup plus rapidement dans leur démarche communicationnelle et ne pas attendre de se retrouver au bord du précipice avant d’allumer. Vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

  2. jessycaln dit :

    Tout à fait et à propos du poste, il semblerait que quelqu’un l’est accepté car l’annonce a été retiré au cours de la semaine dernière.

  3. ameliebelair dit :

    À priori, pas besoin d’aimer le contenu pour s’occuper du contenant. Donc, je crois que je pourrais accepter un tel mandat; par contre, faudrait que je sois convaincue de l’orientation que veut donner la Confédération pour à la suite des choses. Elle devrait être prête à aller vers des excuses et des dédommagements le cas échéant, autrement un relationniste pourrait faire un boulot indécent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s