Le jeu offensif de la NFL

Dans les dernières semaines, la NFL a subi une vague d’attention médiatique négative à l’égard de plusieurs de ses joueurs, en lien avec la violence domestique. Il n’y a rien de nouveau pour la ligue quand vient le temps de faire face à ce genre de charges criminelles. En fait, selon le site de USA Today, près de 100 joueurs ont été arrêtés sur des charges de violence conjugale, et ce, seulement depuis l’année 2000. Depuis l’incident survenu dans un casino du New Jersey en mars dernier entre l’ex-porteur de ballon des Ravens de Baltimore, Ray Rice et de sa fiancée, la NFL semble avoir atteint le sommet de la détérioration de son image de marque.

En tant que femme, je trouve alarmant que la ligue n’ait pas encore trouvé une solution pour diminuer le nombre de cas de violence domestique chez ses joueurs. La NFL pourrait non seulement bénéficier de ces solutions pour réduire le nombre de cas de violence conjugale, mais aussi pour refaire son image, de façon crédible. Je propose deux solutions afin de réduire l’abus, mais aussi pour démontrer que la ligue prend cette situation très sérieusement.

Premièrement, la ligue devrait adopter, comme dans la Ligue nationale de hockey, un « code de déontologie » très serré, visant à assurer un standard de conduite pour les joueurs à l’extérieur du terrain. Ce code serait conforme pour chaque équipe, et les sanctions seraient identiques pour chaque cas de violence conjugale. Gary Bettman, le commissaire de la LNH, a mentionné lors d’une conférence à Toronto que la ligue [LNH] travaille fort pour éduquer et soutenir ses joueurs dans leurs vies à l’extérieur de la patinoire. Ce code est enseigné «à nos joueurs, et nos conseillers du programme de santé comportementale le révisent avec eux au moins une fois, sinon plus, pendant la saison» ajoute-t-il dans un article publié dans Le Devoir.

Deuxièmement, la Ligne nationale de football devrait s’associer à un organisme tel que le National Coalition against Domestic Violence (NCADV). En s’associant à cet organisme, la ligue pourrait adopter le symbole de l’organisme, le « ruban mauve », en l’intégrant aux uniformes des joueurs pendant un mois de l’année, tel que la couleur rose lors du mois d’octobre pour la sensibilisation au cancer. Cette implication serait bénéfique à la reconstruction de l’image publique de la ligue, puisque celle-ci pourrait regagner la confiance de ses partisans et de ses commanditaires à l’égard de ses efforts à surpasser cette dure épreuve.

Pour conclure, je crois qu’il est important de comprendre que l’éducation des joueurs face à la sévérité de la violence conjugale est nécessaire, mais non suffisante. Il doit y avoir des conséquences rigides à leurs actions. Tel le modèle ACC de Skinner proposé dans les années 40, la ligue doit adopter des antécédents pour sensibiliser les joueurs, mais des conséquencesstrictes pour changer leurs comportements. Selon vous, est-ce que ces recommandations sont suffisantes pour réduire le nombre d’incidents dans la Ligue nationale de football?

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le jeu offensif de la NFL

  1. stephloj dit :

    Je suis d’accord avec toi lorsque tu dis qu’il est alarmant de voir que la NFL n’ait pas encore trouvé de solution, surtout après le nombre de cas ayant été répertoriés et en sachant très bien que ce ne sont pas les ressources qui leur manquent. Le message qu’envoie l’organisation par son inaction durant toutes ces années est qu’elle considère qu’il s’agissait d’une problématique qui relevait de la sphère de la vie privée des joueurs, sans égard aux conséquences que cela pouvait avoir sur l’organisation. Elle semble aujourd’hui en payer le prix, chose qui aurait pu être évitée si elle s’était prise en main il y a plusieurs années de cela et avait établi des politiques comme celles que tu as suggérées.

  2. mokra18 dit :

    Je trouve tes recommandations pertinentes et intéressantes. Effectivement, elles permettent de revaloriser l’image de la NFL mais pour réduire le nombre d’incidents, l’éducation et la sensibilisation restent selon moi une priorité sans être une fin en soi.
    Je m’interroge aussi sur les raisons qui ont poussés la NFL à une telle passivité ? Quelles que soient ces raisons elles ont plus pesées dans la balance que leur sens éthique …

  3. etiennelebourdais dit :

    Je suis d’accord avec le code de déontologie, or la NFL n’est pas responsable des comportements hors terrain des joueurs de la ligue. À mon avis, une enquête sur les antécédents des joueurs est essentielle mais elle n’est pas garante de succès quant au comportement futur de leurs joueurs. La LNH a un bon code, mais où elle est présente dans des sanctions fortes contre la violence conjugale, elle manque d’autorité face à la protection de leur propre joueurs lorsqu’il sont sur la glace, avec des suspensions de peu de matchs et des amendes plutôt faibles alors que les joueurs ont la chance de faire plusieurs milliers de dollars, voir même des millions. La NFL protège ses joueurs de plus en plus donc aucune ligue n’est parfaite mais les solutions que tu proposes ont un très bon potentiel pour redorer l’image de cette ligue.

  4. Oui, je suis d’accord pour qu’ils portent le ruban mauve et qu’ils s’associent à l’organisme NCADV. Je suis également en accord avec le code de déontologie et les conséquences portée envers les joueurs, mais chaque cas de violence conjugale est unique. On ne peut pas mettre la même conséquence pour tous les joueurs de la NFL. Tout d’abord, il faudrait d’abord chercher à savoir pourquoi dans la NFL, les cas de violence conjugale sont plus élevés. Il faudrait savoir ce qui cause cela afin de régler le problème. Également, il faudrait chercher à savoir si dans d’autres disciplines sportives, le phénomène est répété. Il pourrait également y avoir plusieurs services de psychologie anonymes dans la ligue, pour les familles et pour les joueurs. Par contre, je suis d’accord avec Étienne sur le fait que la NFL ne peut pas être tenue responsable des comportements hors-terrain des joueurs, tout ce qu’elle peut faire est une question de prévention.

  5. jalafortune dit :

    Je suis d’accord avec toi, et les solutions que tu apportes sont très pertinentes. Je suis également en accord avec Etienne lorsqu’il mentionne de faire des enquêtes sur les antécédents des joueurs. Je crois qu’en plus de tes propositions ce pourrait être un atout. C’est certain qu’une campagne de RP en collaboration avec l’organisme National Coalition against Domestic Violence (NCADV) serait des plus bénéfique pour redorer l’image de la NFL; c’est une excellente idée. C’est bien dommage par contre que ce soit leur image autant que celle des joueurs qui soit atteinte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s