Violence dans la NFL, comment les commanditaires réagiront ?

La NFL a subi un début de saison médiocre, considérant tout les méfaits que certains joueurs ont causés lors du lancement de la campagne. Ray Rice et Adrian Peterson, porteurs de ballons étoile dans le circuit Goodell, ont été au cœur d’histoires de violences, conjugale et face à un enfant. Les équipes respectives ont pris des mesures en suspendant les joueurs en question. Or, la NFL demeure une entreprise qui a pour source de revenus les amateurs de football ainsi que les commanditaires et les réseaux télévisés. La question se pose donc : comment les commanditaires, fans et réseaux télévisés vont réagir face à ces scandales et aux mesures prises par la NFL ?

 

Selon des sondages Reuters/Ipsos aux États-Unis, les fans sont choqués par les événements et 30 pourcents des répondants suggèrent que les commanditaires coupent les liens, de façon permanente avec la NFL. Or, les amateurs, ceux qui payent pour aller voir les parties, qui achètent des forfaits télévisuels ou numériques pour avoir la possibilité de visionner les parties, ne comptent pas arrêter de supporter leurs équipes favorites.

 

Les fans quitteront-ils?

Toujours selon le même sondage, 80% des répondants ne comptent pas arrêter de regarder les parties. Du côté des commanditaires, l’histoire est quelque peu différente. Procter et Gamble, qui possède la marque Crest, se sont dissocié de la NFL alors qu’il annonçait qu’il ne fournirait plus les protecteurs buccaux roses pour le cancer du sein, lors du mois d’octobre. Procter et Gamble a jugé bon de se retirer alors qu’ils prônent la famille comme valeur d’entreprise principale.

Beaucoup des commanditaires ont été interrogés à savoir s’ils allaient se retirer et ils ont tous répondus qu’ils étaient inquiets face à cette vague de violence conjugale mais aucune ne s’est dissociée complètement de la ligue. Par contre, Nike a arrêté de commanditer les joueurs ayant posé ces gestes. Une décision légitime, à mon avis. Ce comportement fait bien paraître la marque car elle se dissocie des actes de violence, mais l’organisation continue de prôner l’excellence dans le sport et appuie les joueurs qui ont un bon comportement sur le terrain et à l’extérieur.

Considérant que l’ensemble des commanditaires de la NFL représente un total de 10 milliards de dollars, les compagnies vont plutôt opter pour se dissocier des joueurs fautifs et non de la ligue, en se fiant sur le fait que ces individus sont des cas isolés et non l’ensemble des joueurs.

Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Violence dans la NFL, comment les commanditaires réagiront ?

  1. valynnd dit :

    Je ne crois pas que les partisans de football vont cesser de regarder le football du dimanche à cause des accusations faites auprès de leurs joueurs favoris. Par contre, je vois comment les commanditaires se sentent au pied du mur dans cette situation : est-ce qu’on part ou on reste ? Est-ce que la ligue au complet devrait être pénalisée pour les actions de quelques joueurs ? Bien que la ligue n’a pas bien réagi face à ces turbulentes confessions, je ne crois toujours pas qu’elle devrait payer auprès de ses commanditaires.

    Je suis bien d’accord avec Nike, de se dissocier des joueurs en question. Ils ont eu recours à la même tactique en 2004 lorsque Kobe Bryant dans la NBA faisait face à des accusations de viol. Nike et d’autres commandites s’étaient mis à dos à Bryant en tant qu’ambassadeur de la marque, pour la durée du temps que la tornade soit passée. Cette technique permet, comme tu l’as mentionné, de démontrer que la marque est contre les actions des joueurs, mais prône encore les valeurs de la ligue comme la performance, la réussite et l’esprit d’équipe.

  2. theriaultariane dit :

    Ce débat est complexe et demande une grande réflexion, une analyse profonde de tous les éléments en place. Il est vrai qu’à prime abord la décision semble simple, mais dans cette industrie, qui vaut plusieurs millions, voire milliards de dollars, un simple retrait de commanditaire représente une somme faramineuse pour cette industrie. Cependant, dans ce type de situation l’inaction est mortelle. Quelque soit la décision prise, elle doit être justifiée et prise rapidement. D’ailleurs, dès le départ, la crise a souffert d’une mauvaise gestion. Les commentaires et actions de la ligues se sont faites trop peu trop tard.

    La population et les médias s,étaient déjà forger une opinion.
    Ce type de situations peuvent, si elles sont bien gérées, devenir une opportunité en or pour positionner les valeurs d’une entreprise. La compagnie Nike, par exemple, a, somme toute, bien gérée cette crise, en ne pénalisant que les joueurs fautifs. Pour une marque, la visibilité procurée par la NFL n’est vraiment pas négligeable et une dissociation complète serait certainement dommageable à long terme. Il faut donc agir avec parcimonie et tâter le pouls du public et de l’industrie. Je suis donc bien d’accord avec tes arguments.

  3. chloebumaylis dit :

    Personnellement, je ne suis pas très intéressée au football américain. Mon copain, toutefois, est un fan fini de ce sport. Il lie, écrit, commente et partage les contenus NFL. Au printemps 2014, mon copain m’a montré une vidéo Facebook sur laquelle on voyait un homme frapper une femme dans un ascenseur. Cette vidéo l’avait choqué puisqu’il s’agissait d’un joueur aimé des Ravens de Baltimore, soit Ray Rice. À ce moment, la vidéo n’avait pas suscité un scandale important. Après un certain temps, elle ne semblait d’ailleurs plus faire l’objet de partage sur les médias sociaux. Alors comment se fait-il qu’elle ait contribué à créer un si grand tollé chez les parties prenantes de la NFL uniquement vers le début de septembre 2014?

    Certains affirment que cette vidéo aurait été dans les mains de la NFL depuis un certains temps, et que celle-ci n’aurait rien fait pour « punir » les actes de Ray Rice face à sa conjointe à ce moment. L’élan de révolte qu’aurait suscité ces dires sur les médias sociaux aurait poussé la NFL à agir face à la situation. Après tout, elle n’avait plus le choix! Toutefois, la question suivante se pose: la NFL aurait-elle réagit de façon trop dramatique et aurait-elle ainsi contribué à envenimer davantage la situation? Mon opinion personnelle est positive face à cette question.

  4. mariebellier dit :

    Il est vrai que se dissocier de la ligue à cause de quelques joueurs, me semble injuste. Ceci engendrerai de grosses pertes financières. Cependant, si la ligue décide de garder ces joueurs malgré tout, c’est sa responsabilité.
    Pour ce qui est des fans, c’est sûr que les pères et mères de famille vont peut-être remettre en question leur attachement pour ces joueurs mais encore là, d’ici à ne plus suivre du tout le Football me semble un peu extrême.
    Moi-même je dissocierai les joueurs coupables du reste de l’équipe car à mon avis, ce n’est pas parce que quelques joueurs sont coupables que tous les joueurs le sont. Ça me paraît inconcevable que dans les vestiaires ils se vantent de battre leurs femmes ou enfants.
    De plus, du point de vue de leur image personnelle, c’est très mauvais. Et évidemment ça entraîne par la même occasion l’image de la NFL. C’est sûr que les journalistes vont se faire un plaisir à essayer de descendre la ligue et je pense que en tant que fans, les gens peuvent résonner et faire la part des choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s