Les pancartes parlantes de Justin Trudeau

Il y a quelques jours, Justin Trudeau a mis en place une nouvelle manière de communiquer avec les électeurs s’appuyant sur la réalité augmentée. Les citoyens pourront balayer les pancartes électorales avec l’application Layar afin d’entendre les messages vidéos contenant les différents éléments du programme du chef du parti Libéral. Les affiches parlantes se retrouveront dans 78 circonscriptions de la province de Québec.

Tentative d’attirer les votes du jeune électorat?

Cette manière de communiquer attirera particulièrement les jeunes puisqu’il faut être en possession d’un téléphone intelligent pour pouvoir utiliser l’application.  Et s’il est le seul à communiquer ainsi, il aura toute l’attention des 18-25 ans qui tendent à beaucoup plus s’informer avec ce type de plateforme.

Quoi qu’il en soit, cela fonctionne,  les curieux écoutent son message. Est-ce l’aspect de la nouveauté ou bien les passant sont vraiment intéressés d’en apprendre un peu plus sur son programme? Il est certain qu’il s’agit d’une manière originale d’entrer en contact avec les électeurs.

Qui plus est, de pouvoir changer de message au moment où il le désire lui permet de pouvoir adapter et ou réagir rapidement durant sa campagne, si le besoin se fait sentir.

Les jeunes, la politique et les réseaux sociaux

Plusieurs chercheurs parlent du déclin des connaissances politiques des 18-25 ans attribué à l’augmentation de leur utilisation des médias sociaux. En effet, le chercheur M. Milner attribue ce phénomène au fait que les jeunes de cette tranche d’âge peuvent maintenant choisir à quoi ils seront exposés grâce à la sélection des sujets qui les intéresse. Mais, et si Trudeau avait vu là un moyen de s’attribuer le monopole de l’attention des jeunes électeurs?

Peu importe les raisons motivant cette nouvelle manière de communiquer, les pancartes parlantes amènent un vent de changement dans l’actualité des élections fédérales suite à la vague déferlante de publicité négative qui sévit depuis le début de la campagne.

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les pancartes parlantes de Justin Trudeau

  1. Comme tu dis, est-ce vraiment l’aspect de nouveauté ou l’intérêt qui attire les gens à passer leur téléphone intelligent devant ces affiches électorales. Je crois que nous ne pouvons pas nier cette idée originale de faire changement grâce à cette tactique électorale avant-gardiste. En effet, il s’agit d’une très bonne idée pour faire valoir son point de vue, et ce, de manière amusante et interactive. L’idée d’interactivité dans la publicité est très de mise depuis quelques années, puisque les consommateurs (dans ce cas-ci, les électeurs) en veulent toujours plus. Je crois, personnellement, que l’équipe Trudeau a su répondre à cette demande de nouveauté et d’interactivité avec son public. Il s’agit d’un moyen pertinent, facile et qui fait parler… n’est-ce pas le but dans une campagne électorale? Et, justement, pourquoi ne pas mettre l’emphase sur un groupe d’âge grâce à cette tactique. Nous ne pouvons pas lui enlever cette idée!

  2. pillugary dit :

    En ne prenant aucun parti pris politique, je trouve que cette initiative mérite que l’on s’y attarde.

    Les 18-25 ans se désintéressent de plus en plus à la politique car il l’a trouve, très souvent, éloignée de leur vie quotidienne. À l’heure où la technologie est partout et plus précisément dans les mains des 18-25 ans, l’idée d’attirer ces personnes en s’adaptant à leur style de vie est une idée judicieuse. Certes, cela n’aura peut être pas l’effet tant escompté mais c’est un premier pas pour se rapprocher de cette catégorie de personnes.

    Je pense qu’il y a aussi d’autres moyens pour attirer les jeunes que de les stigmatiser avec les téléphones cellulaires. Cela part d’un bon principe et il serait intéressant de voir ce que cela pourrait donner par la suite. Il est certains que les partis politiques devront se tourner de plus en plus vers les jeunes qui sont l’avenir de notre pays

  3. romaincd dit :

    Le plus objectivement du monde, la campagne de Justin Trudeau est extrêmement agressive (dans le bon sens du terme, s’il en est un…) ! Ne serait-ce que les couleurs employées pour les affiches des : rouge sang et noir, couleurs à la fois sportives, attirantes, et élégantes (en mode, le rouge et le noir par exemple).
    Cela me donne l’impression d’une sorte d’armée politique déferlant à la fois dans la rue, la télévision, la radio et sur téléphone via ce que l’on peut sérieusement appeler « réalité augmentée » !
    Que les jeunes soient intéressés ou non par l’élection ou son programme, le fait est qu’ils font preuve de curiosité et que ce type de placement est le bienvenu ! Il faut vivre avec son temps en en tirant le meilleur, je pense que Justin Trudeau a fait sa part pour intéresser à nouveau les jeunes à la politique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s