Les Conservateurs, juste pas prêts

Le Parti Conservateur Canadien aime bien les campagnes publicitaires négatives et jouer la carte de l’inexpérience. Elles attaquent directement les politiciens pour les rabaisser aux yeux des électeurs. Dans le cadre de la campagne électorale actuelle, l’équipe de Stephen Harper ne fait pas exception. Dès le mois de mai, elle a lancé une publicité contre Justin Trudeau en indiquant qu’il n’est  juste pas prêt à être aux rênes du pays. Le concept publicitaire est simple : des personnes assises autour d’une table discutent de son (manque d’) expérience et de ses idées, en relevant le fait qu’il est jeune et qu’il a encore du chemin à faire. Ils insistent aussi sur le fait qu’être premier ministre n’est pas un poste d’entrée.

Un message qui sème la confusion

Après avoir visionné cette publicité, la confusion s’est installée dans mon esprit. Pourquoi Justin Trudeau est-il décrit comme une personne sortant des bancs d’école? Est-ce que le Parti Conservateur est en train de dire que les jeunes ne peuvent rien accomplir de par leur manque d’expérience? À quel âge sommes-nous prêts à occuper un poste haut placé? Stephen Harper était-il prêt, lui, quand il est devenu premier ministre? Comment les jeunes peuvent-ils percevoir ce message?

D’ailleurs, cette publicité suscite déjà la réaction inverse chez les électeurs. Selon les statistiques recueillies par The Forum Poll, 32 % des gens ayant vu cette annonce sont plus enclin à voter pour le Parti Libéral. Aussi, plus de 50 % des gens interviewés jugent que cette publicité n’est pas efficace pour inciter les gens à voter Conservateur.

Encourager les jeunes à voter : un défi de taille

Estimations du taux de participation par groupe d'âge, élection générale fédérale de 2011

Depuis de nombreuses années, les jeunes de l’électorat détiennent le plus bas taux de participation : en 2011, seulement 38, 8 % des jeunes de 18 à 24 ans se sont rendus aux urnes selon Élections Canada. Pourtant, la Génération Y est de plus en plus engagée dans la politique, mais ne vote toujours pas. Elle préfère utiliser d’autres avenues pour s’impliquer telles des manifestations et des pétitions. Les politiciens ne semblent pas avoir la bonne approche ni le bon langage pour intéresser les jeunes électeurs. Cette publicité en est un exemple parfait.

Quant à moi, la publicité Juste pas prêt  pourrait susciter deux réactions différentes chez les jeunes. Premièrement, comme les Conservateurs semblent se moquer de la jeunesse, ils pourraient les pousser à voter pour un parti qui les respecte davantage. La deuxième réaction est l’apathie : pourquoi les jeunes s’intéresseraient à voter si les partis les traitent de la sorte? Décidément, dans la hâte de miner les Libéraux, les Conservateurs n’étaient juste pas prêts à bien faire passer leur message.

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les Conservateurs, juste pas prêts

  1. Audrey Besner dit :

    Même tactique du côté de Thomas Muclair et son équipe. Pointer du doigt les erreurs de l’autre pour pouvoir obtenir des votes auprès des gens. Muclair affirme en entrevue : « Il faut dire à la fois pourquoi appuyer le NPD, et pourquoi ne pas voter pour l’adversaire. » C’est une façon de faire qui est plausible pour Thomas Muclaire. On peut donc conclure que c’est une nouvelle mode en politique, pour la campagne 2015. Le 19 octobre prochain, nous saurons qui remportera la bataille, le Justin «Rookie» Trudeau, l’hostilité de Thomas Muclair ou le silence de Stephan Harper?

    Fait intéressant ici, le point de vue du directeur des relations publiques et médias sociaux de la firme Bleublancrouge à Montréal. « C’est un peu surprenant de la part du NPD, lance-t-il. On a vu ça de la part des conservateurs depuis sept ou huit ans. » Il mentionne également que des publicités trop négatives ou trop mordantes ne sont pas toujours efficaces. Donc, est-ce une tactique discutable du NPD, ou simplement un changement d’image drastique ?

    Lien vers deux publicités du NPD, à regarder!
    https://youtu.be/jbbfvzDNnfA « Ça suffit. »
    https://www.youtube.com/watch?v=JK2b4N6fOQA « Ça ne fonctionne pas. »

  2. Eliassaint Daniel dit :

    Dans un contexte de campagne électorale, la lutte pour le pouvoir prend la forme d`une véritable guerre de communications. Tous les moyens semblent être bons pour déstabiliser l`adversaire. C`est la fameuse formule machiavélique « la fin justifie les moyens« . Ce faisant, il est toutefois important de tenir compte des effets contraires, des contre-discours.

    Cette stratégie des Conservateurs qui dévalorise la jeunesse du leader du Parti libéral et son manque d`expérience peut avoir pour effet de renforcer le phénomène de conflit intergénérationnel dans notre société et d`éloigner les jeunes encore plus de la vie politique (dans le sens de l`exercice du droit de vote notamment). Vue sous cet angle, cette publicité pourrait bien se tourner contre ses concepteurs. Un message qui tendrait à attirer les jeunes, au lieu de les repousser, serait une bien meilleure stratégie.

    À la réponse que l`équipe de Justin Trudeau pourrait adresser à cette publicité, j`ai rapidement pensé à Pierre Corneille, le grand dramaturge français du XVIIe siècle, qui a fait dire à Don Rodrigue, dans Le Cid: «Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années».

  3. Pour ma part, cette publicité a suscité deux réactions. Premièrement, je trouve cela dommage que notre Premier Ministre décide de s’attaquer au manque d’expérience de Justin Trudeau. Cette affirmation m’a donné l’impression que Mr. Harper n’a pas de considération pour les jeunes. En tant que jeune adulte de 22 ans, je me suis sentie jugée et inférieure. Il est vrai que Mr. Trudeau est plus jeune que Mr. Harper, mais cela ne veut pas dire que Justin Trudeau n’a pas les compétences nécessaires pour être Premier Ministre. La compétence ne rime pas avec l’âge. Par ailleurs, Mr. Trudeau n’est pas seul. Il a une équipe derrière lui pour le conseiller et le supporter.

    Deuxièmement, j’ai trouvé cette publicité totalement gratuite et négative. Elle n’apporte rien de constructif. Elle n’est que du salissage et je trouve cela déplorable que notre Premier Ministre choisisse de rabaisser ses adversaires dans ses publicités. Le respect est une valeur importante dans notre société et nous tentons de l’inculquer à nos jeunes. Nous condamnons la discrimination entre les jeunes, mais nous la tolérons de la part de notre Premier Ministre. Nous demandons à nos jeunes de ne pas rabaisser les autres pour paraître supérieur, mais Mr. Harper ce le permet. Cette réalité me rend mal à l’aise. Je trouve cela bien triste que la strategie de communication des Conservateurs soit orientée vers le salissage plutôt que sur leur plan pour l’avenir du Canada.

    • vivianejourdain dit :

      Je suis entièrement de ton avis Lilianne. Je disais exactement la même chose aujourd’hui-même: Justin Trudeau est entouré d’une équipe, ce n’est pas uniquement lui qui prend les décisions, il ne s’agit pas d’une dictature. De plus, Robert Bourassa est devenu Premier Ministre du Québec à 37 ans. Fait intéressant: il était plus jeune que Justin Trudeau, est-ce qu’on a questionné son manque d’expérience à ce point? La venue des campagnes de salissage à l’américaine est selon moi une vrai plaie. Cette tendance est pire depuis que le gouvernement Conservateur est en place. Il y en avait autrefois, mais les attaques personnelles se faisaient plus rare. Ça rappelle l’intimidation, ce fléau de la société. D’ailleurs, en 2013, des étudiants d’une école primaire ont demandés à Monsieur Harper d’arrêter d’intimider monsieur Trudeau. Ce ne sont pas que les adultes qui n’en peuvent plus de ces attaques gratuites. Quel exemple est que ça donne, un Premier Ministre qui se permet ce genre de bassesse? (http://news.nationalpost.com/news/canada/canadian-politics/stop-being-mean-to-justin-trudeau)

  4. julienroy33 dit :

    Dans une société où le cynisme envers les politiciens est un phénomène très présent surtout chez les jeunes, il est fort dommage qu’une telle publicité ait vu le jour. Il est vrai, que la stratégie des conservateurs dans cette publicité est de gagner du capital politique et rabaisser l’opposition, mais en fait, elle fait bien plus que cela. En s’attaquant à la jeunesse et à l’inexpérience de Monsieur Trudeau, Monsieur Harper dénigre la jeunesse canadienne. En tant que Premier ministre canadien, Harper est le représentant suprême de la démocratie au Canada et une partie de son mandat est de s’assurer de défendre des valeurs démocratiques, ce qu’il ne fait pas en dénigrant la partie de son électorat qui a un urgent besoin de retrouver confiance envers les politiciens ainsi que les institutions démocratiques électorat.

    Justin Trudeau profiteras sans doute, de ce faux pas des conservateurs, mais dans le monde des campagnes politiques où les attaques personnelles sont fréquentes, il ne serait pas surprenant de voir un politicien commettre la même erreur, cette fois-ci s’attaquant peut-être à la vieillesse d’un adversaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s