Un député. Un ver d’oreille. La victoire?

En septembre dernier, le candidat conservateur Maxime Bernier a publié un message publicitaire de 30 secondes. Celui-ci a été présenté sous forme de jingle. Au sein de la chanson, ce slogan : « Votez Maxime Bernier. Un gars qui nous ressemble, un gars qui nous connaît. » La publicité a fait réagir les médias sociaux. Certains ont comparé la ritournelle à un ver d’oreille, d’autres l’ont trouvé cocasse.

Maxime Bernier img

« Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! »

Plusieurs parodies, dont celles d’Infoman avec sa comédie musicale ou Denis Lévesque avec sa version a capella, se sont retrouvées sur le Web. Ces deux animateurs y sont allés avec leurs touches personnelles, en ajoutant des éléments ou en réimaginant le concept. D’autres ont même fait des mash-ups avec des chansons de groupe connues, comme Rage Against.

Bernier pour rester

Cette tactique électorale du député de la Beauce, le positionne à l’avant-scène de la campagne. Maxime Bernier a décidé de miser sur lui-même en utilisant une technique de branding. En effet, en publiant ce message, il projette une image positive de sa personne, de ses forces et de son bilan. Par conséquent, il présente une campagne différente des autres candidats conservateurs et se dissocie de celle de Stephen Harper, chef du Parti Conservateur du Canada. Ce dernier s’est souvent fait reprocher son inaccessibilité face à l’électorat.

La popularité de la publicité chantée de Maxime Bernier a eu l’effet voulu : articles de presse, réactions sur le Web, parodies. Nous saurons si cette stratégie aura touché l’électorat beauceron de la même manière le soir du 19 octobre. Selon vous, est-ce que ce type de manœuvre politique vous inciterait à voter pour un candidat?

Publicités
Cet article, publié dans Travaux étudiants, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un député. Un ver d’oreille. La victoire?

  1. Un jingle dans une campagne électorale?
    C’est vrai que cette initiative sort du lot, mais dans un contexte sérieux comme celui-ci, je n’aurais peut-être pas utiliser le jingle.
    Sachant qu’il y a compétition entre les candidats et que les tensions sont fortes, c’était presque évident que ce jingle servirait de «blagues» pour certains médias et peut-être même chez quelques candidats.
    C’est vrai qu’il est important de se distinguer dans une campagne électorale, et même parfois de se distancer de ce qui est normalement fait. Par contre, d’après moi, il existe des moyens qui seraient moins enclins à devenir une risée.
    L’effet que ce jingle a apporté est en effet assez remarquable. Mais, est-ce de cette façon que Maxime Bernier voulait se faire remarquer?

  2. slemieux01 dit :

    Vous avez bien raison. Comme vous le mentionnez, Maxime Bernier a réussi à se démarquer de ses compétiteurs, ce qui est relativement surprenant pour un candidat indépendant. Bien que parfois la stratégie « Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! » peut s’avérer pertinente, je doute que dans le cas de Maxime Bernier ça soit une bonne idée. Définitivement, nous nous trouvons face à un nouveau bijou de culture populaire avec toutes les parodies et les mentions que le jingle a eu dans les médias. Or, le public semble plus tourner cette stratégie au ridicule plutôt que de souligner son originalité. Est-ce qu’un politicien peut se permettre qu’on le parodie autant? Les parodies reflètent souvent un aspect ridicule de quelque chose, il n’est donc pas avantageux pour la crédibilité du candidat d’être considéré ainsi. Oui on en parle, oui il se démarque, mais à quel point les gens vont voter pour lui. Je crois que les électeurs potentiels vont se contenter d’en rire, et que ça joue en défaveur de Maxime Bernier. Le public se moque de cette stratégie, et cela ne se résume malheureusement pas en votes pour le candidat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s