Retour aux sources chez les géants de la vente en ligne.

cashier-resume-sampleDepuis les dernières années, il est presque impossible de nier l’essor du marché de la vente en ligne au détriment de la vente au détail physique traditionnel. Contre toutes attentes, plutôt cette semaine, le numéro 1 chinois du commerce en ligne, Alibaba, conclut une entente avec un joueur important de la distribution chinoise en ce qui attrait l’ouverture d’une multitude de points de ventes physiques. Il s’agit d’un véritable mouvement à contrecourant vis-à-vis la tendance générale de l’exode vers le web des différents marchands mondiaux. Plus près de nous, le géant américain Amazon se lance aussi dans l’univers de la vente physique avec l’ouverture imminente de son premier point de vente physique à Seattle. Est-ce que phénomène est si surprenant qu’il n’en a l’air? Je crois que non.

Verrons-nous le même phénomène chez nous?

Il est envisageable de voir le même phénomène ici au Québec aux cours des années à suivre. En effet, selon un reportage de Mathieu D’Anjou dans le journal les affaires, la valeur des ventes au détail est en plein croissance au Québec, depuis 2015, en enregistrant une hausse jamais vue depuis le début des années 2000, soit avant la crise de 2008. Il n’est donc pas impossible d’imaginer différents joueurs importants du commerce en ligne venir s’installer chez nous d’ici les cinq prochaines années.

1d76687692e6a29ebfc40596a182c775

Du pain sur la planche pour les relations publiques québécoises.

Qui dit ‘’ouverture de magasins’’ dit ‘’campagne médiatique’’ emmenant avec elle un lot de boulot pour les relations publiques au Québec. Il sera intéressant de voir les différentes stratégies de communications utilisées par les boîtes de RP dans cette future campagne expansionniste aux allures presque ‘’vieux jeu’’. Selon moi, il serait évident de voir les médias sociaux au cœur de ce mouvement, plateforme déjà dominé par ces mêmes géants du commerce en ligne. De plus, le plan d’affaire d’Alibaba consisterait même d’instaurer un système de communication en direct entre le consommateur sur place et la plateforme web, via l’utilisation du téléphone intelligent. Il s’agit en quelques sortes d’un retour à une forme de vente plus ‘’archaïque’’ tout en adoptant un système innovateur de communication pour en assurer son succès. C’est lorsqu’on regarde ce sujet avec cette lunette que le rôle des relations publiques prend tout son sens. Avec la récente gestion de crise qu’a entraîné la fermeture de HMV, il est encourageant de voir les relations publiques ayant le chemin libre vers des projets plus positifs comme l’arrivée de nouveaux marchés chez nous.

En somme, il est intéressant de spéculer comment le marché québécois, très différent du marché chinois ou américain, s’adaptera à ce même phénomène, plus spécifiquement le secteur des relations publiques. Une chose est certaine; l’arrivée d’un tel scénario à nos portes n’est qu’une question de temps car tous les indicateurs sont présents.

D’ANJOU, Mathieu (2017)«Les Québécois recommencent à consommer», les affaires, no 3, p.5
GIRAULT, Julien, La Presse (en ligne), http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201702/21/01-5071630-le-geant-du-web-alibaba-redecouvre-le-magasin-physique.php, (consulté le 21 février 2017)
Publicités
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Retour aux sources chez les géants de la vente en ligne.

  1. charlottegiroux dit :

    Je crois aussi que la vente en magasins a encore sa place sur le marché québécois. Il est vrai que tout est beaucoup plus informatisé, mais plusieurs clients aiment encore pouvoir voir et toucher en magasinant. Je crois aussi qu’avec la popularité d’Amazon et la grande variété de produits que cette compagnie offre, que c’est une bonne décision stratégique et marketing pour la compagnie. Par contre, il est certain que ce n’est pas tous les marchés qui pourront s’aventurer vers un retour en force dans les magasins. HMV est un exemple imminent que le marché de la musique et des divertissements numériques se retrouve dorénavant presque entièrement sur le net.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s