Triste dénouement pour l’entraineur Michel Terrien

Tous les yeux étaient rivés sur les réseaux sportifs alors que le directeur Marc Bergevin venait d’annoncer plutôt cette semaine, dans un point de presse, qu’il congédiait son entraineur-chef Michel Terrien.

Apparemment, le temps était venu de changer d’air et que c’était une décision qui relevait purement des résultats sur la glace.

Une décision préméditée ?

Bien que l’équipe ait connu un début de saison magistral, ses derniers temps étaient difficiles pour le Tricolore alors qu’il affichait seulement neuf victoires à ses 21 dernières parties. Certains se disent surpris de ce congédiement puisque le Canadien, malgré ses déboires, le CH se trouve encore au premier rang de sa division devant les Sénateurs d’Ottawa. Les partisans souhaite voir l’équipe rebondir puisque plusieurs voient cette saison comme une étape charnière pour l’équipe en vue de la course printanière. Le directeur général et son équipe se devaient de faire quelques changements pour tenter d’améliorer une équipe qui, comme l’a mentionné le gardien étoile Carey Price, avait perdu son identité. Il était donc urgent de remédier à la situation. Reste maintenant à voir si ce changement sera positif.

Une décision visiblement très difficile pour le directeur général, mais alors que l’équipe traverse une profonde léthargie il y avait une décision à prendre. D’autant plus que l’ancien entraineur des Bruins de Boston Claude Julien, venait d’être lui même congédié dernièrement.

 

«J’ai été clair et je vais l’être encore : ce n’est pas à propos de moi, mais bien de l’équipe, a résumé Bergevin. J’ai senti que l’équipe avait besoin d’un changement. C’est là que j’ai pris ma décision. Ç’a adonné que Claude était disponible. Si Claude n’avait pas été là, il y avait une décision à prendre pour l’équipe. Pour moi, le synchronisme était idéal pour prendre cette décision.»,explique Marc Bergevin

Respect

Durant son point de presse, Marc Bergevin n’a eu que de bons mots pour son ancien entraineur avec lequel il a passé les cinq dernières années derrière la barre de la Sainte Flanelle. Il faut noter que Terrien avait repris les Canadiens alors que son prédécesseur
Randy Cunneyworth lui avait laissé en bien mauvais état. Rappelons-nous de l’ère Bob Gainey. Si nous regardons l’ensemble de l’œuvre de Michel Terrien a fait du bon travail amenant son équipe en série lors des saison 2013, 2014 et 2015.

«Je quitte la tête haute et je suis extrêmement fier du travail accompli au cours des cinq dernières années. L’équipe en place peut aspirer aux grands honneurs et je souhaite à mon collègue Claude Julien beaucoup de succès dans l’avenir.», à mentionner Michel Terrien.

Parmi l’élite

La question qu’on peut lire sur toutes les lèves est évidemment à savoir lequel des deux entraineurs est le meilleur. Il est évident que Michel Terrien est un entraineur aguerri dans la ligue nationale, mais son compatriote à lui aussi acquit ses lettres de noblesse au fil des années. Champion de la coupe Stanley en 2011, finaliste des séries de la coupe Stanley en 2013, entraineur de l’année dans la ligue nationale en 2011, entraineur de l’équipe nationale canadienne au Jeu olympique de Sotchi et entraineur de l’équipe canadienne à la coupe du monde de hockey en 2016.

Finalement, il restera à voir si Julien sera en mesure de ramener l’équipe sur les rails après tout ce sont les joueurs qui décident… Parlez-en à Michel Terrien !

 

Source : RDS, Repéré à : http://www.rds.ca/hockey/canadiens/les-reactions-sont-nombreuses-au-congediement-de-michel-therrien-par-le-canadien-1.4360974

Publicités

A propos Benjamin Dubois

Stagiaire Comité olympique canadien
Cet article a été publié dans Travaux étudiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Triste dénouement pour l’entraineur Michel Terrien

  1. vagachon1995 dit :

    Je crois que derrière cette histoire, il y a anguille sous roche mais qu’un travail impeccable au niveau des relations publiques a été fait pour camoufler un problème imminent au niveau de l’organisation. Avec l’approche agressive des médias montréalais face à l’équipe et la passion des partisans, Marc Bergevin n’avait pas le choix de faire en sorte que ce problème reste à l’interne pour le bien futur de l’équipe. En écoutant attentivement les discours conservateurs de Bergevin, Therrien et même Claude Julien après son embauche, il y a aucun doute que ce changement d’entraineur était inévitable et que la réelle raison du congédiement de Michel Therrien reste encore aujourd’hui inconnu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s